Rechercher dans ce blog

samedi 30 avril 2016

1er Mai Pâques Orthodoxe


Aux portes de l'Ascension

1ère lecture : « Passe en Macédoine et viens à notre secours » (Ac 16, 1-10)
Evangile : « Vous n’appartenez pas au monde, puisque je vous ai choisis en vous prenant dans le monde » (Jn 15, 18-21)

L'épître lue ce matin nous relate la manière dont saint Paul a discerné le lieu où il devait se rendre pour annoncer l'Évangile. Les obstacles sur sa route l'empêchaient de se rendre en Bithynie et un Macédonien lui apparut en rêve. Nous connaissons la suite. Le Seigneur dans l'Evangile nous donne le critère de discernement principal : "Si l’on a gardé ma parole, on gardera aussi la vôtre." C'est celui de la réception de sa parole. Mystérieusement, il choisit et prépare ceux qui seront réceptifs à cette grâce. Point de violence, de sabres ou d'autres moyens, la parole qui entre dans les coeurs...
Il leur annonce des souffrances et des obstacles, l'Eglise est image du Christ.

Une autre image sur laquelle nous pouvons nous arrêter un moment, celle de Marie à l'Ascension dont nous sommes tout proches.



L’apport de l’iconographie

Les représentations de Marie à l’Ascension représentent traditionnellement Marie dans la position de l’orante, c’est à dire dessinée de face avec les deux bras symétriquement élevés, les paumes tournées vers le ciel.
Dans tous les peuples de l’antiquité (Babyloniens, Egyptiens, Grecs, Romains), et dans le peuple d’Israël, l’attitude de la prière est matérialisée par le geste des bras ouverts, avec les paumes des mains tournées vers le haut, en position debout.
Un psychologue observe ce geste chez les petits enfants : ils obtiennent souvent le résultat d’être pris dans les bras par l’adulte puissant ! Un spécialiste des religions anciennes pense que les bras levés expriment un état passif et réceptif, dans l’attente du don de Dieu.
Ce geste est adapté à Marie. Le geste des mains avec les paumes tournées vers le haut exprime sa disponibilité totale à être remplie d’en haut, son attitude d’ouverture totale au Dieu vivant, à la venue de Dieu. Il y a un lien naturel entre la position de l’Orante et le mystère de l’Incarnation, un lien très bien représenté dans le type de l’Orante avec l’Enfant, appelée par la Russie chrétienne « Vierge du Signe ».

Françoise Breynaert  A l'écoute de Marie n° 2 éd. du Verluisant, p. 144-145

Saint Pie V


Nous faisons mémoire aujourd'hui du pape saint Pie V, le pape de la contre-réforme. Un homme courageux et intègre, un ascète. Ecarté un temps sous Pie IV, parce qu'il s'était opposé à ce qu'on nomme cardinal un enfant de 13 ans, il fut choisi comme pape. L'ancien rite porte son nom, à moins qu'on ne préfère celui de Jean XXIII. 
Le pape François, jésuite, porte l'habit blanc dominicain que Pie V avait voulu conserver. Est-ce que ce sera aussi l'objet d'une réforme?
Le Pape François essaye actuellement de trouver une solution avec la Fraternité saint Pie X, en leur proposant une solution stable puis en discutant après. On pourrait dire qu'il s'agit d'une option bonnet blanc après celle de blanc bonnet. Le pécheur avant les péchés, la matière avant la forme (même si la comparaison est inadéquate)... Nous n'avons pas fini d'entendre causer sur ce sujet.



vendredi 29 avril 2016

Miséricorde au monde


Sainte Catherine de Sienne est co-patronne de l'Europe et Docteur de l'Eglise. Cette mystique dominicaine, recluse puis au service de son prochain en soignant les plus pauvres et enfin missionnaire de la divine miséricorde joua un rôle important pour le retour des papes d'Avignon à Rome. Psychologue, elle sut encourager Grégoire XI, conduit par un désir modéré de retrouver Rome en ruines. Urbain VI, ce fut une autre affaire de caractère ombrageux, son manque de diplomatie et de prudence fut une des causes du schisme d'Avignon. Il fallait l'aborder dirait-on aujourd'hui, avec des pincettes. Sa légende noire dit qu'il lisait son bréviaire accompagné par les cris de cardinaux qu'il faisait supplicier. Tous les successeurs de Pierre ne sont pas sortis d'un même moule.

Catherine nous a laissé en plus d'une double part de son Esprit, son fameux Dialogue et environ 375 Lettres ainsi que des Oraisons. Elle qui ne savait pas lire fut plutôt prolifique. On dit qu'elle apprit le faire avec saint Jean. 
Elle avait à sa dévotion et à son service un bon nombre de secrétaires dans sa petite troupe de fidèles. 
Le Père Hurtaud dans son édition avait donné des divisions au Dialogue qui sont parfaitement en phase avec cette année de la Miséricorde : Miséricorde à Catherine, au Monde, à la Sainte Église, Providence de la Divine Miséricorde, etc...
Pour accompager notre méditation nous avons à dispositon l'oraison ci-dessous tirée de l'édition de E. Cartier. Le Cerf a publié bien sûr de nouvelles traductions plus scientifiques, mais on aime les vieux vins qui ont une "saveur" de prière et de piété.


XXX.- L’âme, pleine d’admiration pour la miséricorde de Dieu, célèbre les dons et les grâces qu’en a reçu le genre humain.

1.- Alors cette âme, ivre d’amour, ne pouvait plus se contenir, et elle disait en présence de Dieu : O éternelle Miséricorde, qui couvrez toutes les fautes de vos créatures, je ne m’étonne plus si vous dites à ceux qui sortent du péché mortel et qui retournent à vous : Je ne me rappellerai pas vos offenses. O Miséricorde ineffable, je ne m’étonne plus si vous dites à ceux qui sortent du péché, puisque vous dites de ceux qui vous persécutent : Je veux que vous me priiez pour eux afin de pouvoir leur faire miséricorde.

2.- O Miséricorde, qui venez du Père, et qui gouvernez par votre puissance l’univers tout entier! O Dieu, c’est votre miséricorde qui nous a créés, qui nous a régénérés dans le sang de votre Fils ; c’est votre miséricorde qui nous conserve ; votre miséricorde a fait lutter votre Fils sur le bois de la croix. Oui, la mort a lutté contre la vie, la vie contre la mort. La vie a vaincu la mort du péché, et la mort du péché a ravi la vie corporelle de l’innocent Agneau. Qui est resté vaincu? la mort. Et quelle en fut la cause? votre miséricorde.

3.- Votre miséricorde donne la vie ; elle donne la lumière qui fait connaître votre clémence en toute créature, dans les justes et dans les pécheurs. Votre miséricorde brille au plus haut des cieux, dans vos saints ; et si je regarde sur la terre, votre miséricorde y abonde. Votre miséricorde luit même dans les ténèbres de l’enfer, car vous ne donnez pas aux damnés tous les tourments qu’ils méritent.

4.- Votre miséricorde adoucit votre justice ; par miséricorde, vous nous avez purifiés dans le sang de votre Fils ; par miséricorde, vous avez voulu habiter avec vos créatures à force d’amour. Ce n’était pas assez de vous incarner, vous avez voulu mourir ; ce n’était pas assez de mourir, vous avez voulu descendre aux enfers et délivrer les saints, pour accomplir en eux votre vérité et votre miséricorde. Votre bonté a promis de récompenser ceux qui vous servaient fidèlement, et vous êtes descendu aux limbes pour tirer de peine (48) ceux qui vous avaient servi, et leur rendre le fruit de leurs travaux.


5.- Votre miséricorde vous a forcé à faire encore davantage pour l’homme : vous vous êtes donné en nourriture, afin que nous ayons un secours dans notre faiblesse, et que, malgré notre oublieuse ignorance, nous ne perdions pas le souvenir de vos bienfaits ; tous les jours vous vous offrez à l’homme dans le Sacrement de l’autel, dans le corps mystique de la sainte Église. Et qui a fait cela? votre miséricorde. O Miséricorde, le coeur s’enflamme en pensant à vous ; de quelque côté que je me tourne, je ne trouve que miséricorde, O Père éternel, pardonnez à mon ignorance qui ose parler devant vous ; mais l’amour de votre miséricorde me servira d’excuse auprès de votre bonté.

jeudi 28 avril 2016

Il ne faut pas tracasser ceux qui, venant des nations, se tournent vers Dieu


Concile de Jérusalem
(blog de la paroisse Sainte Foy d'Agen)

1ère lecture : « Moi, j’estime qu’il ne faut pas tracasser ceux qui, venant des nations, se tournent vers Dieu » (Ac 15, 7-21)

Dans l'Evangile de ce matin, le Seigneur nous disait ceci:

Demeurez dans mon amour.
Si vous gardez mes commandements,
vous demeurerez dans mon amour. 
Ceci pour que notre joie soit parfaite (Jn 15, 9-11)

Saint Louis Marie Grignon de Montfort


Nous fêtons Saint Louis Marie Grignon de Montfort

Quand Marie a jeté ses racines dans une âme, elle y produit des merveilles de grâce qu'elle seule peut produire, parce qu'elle est seule la Vierge féconde qui n'a jamais eu ni n'aura jamais sa semblable en pureté et en fécondité.
Marie a produit, avec le Saint-Esprit, la plus grande chose qui ait été et sera jamais, qui est un Dieu-Homme ; et elle produira conséquemment les plus grandes choses qui seront dans les derniers temps, la formation et l'éducation des grands saints qui seront sur la fin du monde lui est réservée ; car il n'y a que cette Vierge singulière et miraculeuse qui peut produire, en union du Saint-Esprit, les choses singulières et extraordinaires.
Quand le Saint-Esprit, son époux, l'a trouvée dans une âme, il y vole, il y entre pleinement, il se communique à cette âme abondamment et dans la mesure où elle fait de la place à son épouse ; et une des grandes raisons pour lesquelles le Saint-Esprit ne fait pas maintenant des merveilles éclatantes dans nos âmes, c'est qu'il n'y trouve pas une assez grande union avec sa fidèle et indissoluble épouse. Je dis : indissoluble épouse ; car depuis que cet Amour substantiel du Père et du Fils a épousé Marie pour produire Jésus-Christ, le chef des élus, et Jésus-Christ dans les élus, il ne l'a jamais répudiée parce qu'elle a toujours été féconde et fidèle.

Traité de la Vraie Dévotion à la Sainte Vierge

mercredi 27 avril 2016

«Les laïcs sont des protagonistes de l’Église et du monde»

Radio Vatican rendait compte ce matin d'une lettre du Pape François au Cardinal Ouellet sur l'engagement des fidèles laïques en Amérique du Sud. On y perçoit de manière explicite la différence de mentalité avec l'Europe, où nous avons parfois bien des difficultés à obtenir l'aide de laïcs.
L'ordination ne rend pas nécessairement "bêtes", mais il est vrai que tous, nous avons le devoir de nous écouter en Eglise pour faire avancer ensemble le bateau qui n'est la propriété de personne.

Evangile : « Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là porte beaucoup de fruit » (Jn 15, 1-8)

Saint Jean-Paul II exhortation Christi fideles laïci :

Allez, vous aussi. L'appel ne s'adresse pas seulement aux Pasteurs, aux prêtres, aux religieux et aux religieuses; il s'étend à tous: les fidèles laïcs, eux aussi, sont appelés personnellement par le Seigneur, de qui ils reçoivent une mission pour l'Eglise et pour le monde. Saint Grégoire le Grand le rappelle, lorsque, prêchant au peuple chrétien, il commente la parabole des ouvriers de la vigne: «Examinez donc un peu, mes frères, votre mode de vie, et vérifiez bien si déjà vous êtes des ouvriers du Seigneur. Que chacun juge ce qu'il fait et se rende compte s'il travaille dans la vigne du Seigneur»(2).

Fort de son inestimable patrimoine doctrinal, spirituel et pastoral, le Concile a écrit des pages vraiment merveilleuses sur la nature, la dignité, la spiritualité, la mission, la responsabilité des fidèles laïcs. Et les Pères conciliaires, en écho à l'appel du Christ, ont appelé tous les fidèles laïcs, hommes et femmes, à travailler à sa vigne: «Le Saint Concile adjure avec force au nom du Seigneur tous les laïcs de répondre volontiers, avec élan et générosité, à l'appel du Christ qui, en ce moment même, les invite avec plus d'insistance, et à l'impulsion de l'Esprit Saint. Que les jeunes réalisent bien que cet appel s'adresse très particulièrement à eux, qu'ils le reçoivent avec joie et de grand coeur. C'est le Seigneur Lui-même qui, par le Concile, presse à nouveau tous les laïcs de s'unir plus intimement à Lui de jour en jour et de prendre à coeur ses intérêts comme leur propre affaire (cf. Ph 2, 5), de s'associer à sa mission de Sauveur; Il les envoie encore une fois en toute ville et en tout lieu où Il doit aller Lui-même (cf. Lc 10, 1)»(3).


Allez, vous aussi, à ma vigne. Ces paroles ont aussi résonné spirituellement pendant tout le déroulement du Synode des Evêques, qui s'est tenu à Rome du ler au 30 octobre 1987. Reprenant les pistes du Concile et éclairés par les expériences personnelles et communautaires de toute l'Eglise, les Pères, riches en outre de l'apport des Synodes précédents, ont étudié, de façon approfondie, «la vocation et la mission des laïcs dans l'Eglise et le monde, vingt ans après le Concile Vatican II».

La Basilique Saint-Pierre Constantinienne


mardi 26 avril 2016

Le lion est mort ce soir


Hymne funèbre pour un grand parti politique (chrétien).
Le vieux lion est mort ce soir, il a perdu son âme.


La Technologie : créativité et pouvoir (Loué sois-tu)

I. LA TECHNOLOGIE : CRÉATIVITÉ ET POUVOIR

...

104. Mais nous ne pouvons pas ignorer que l’énergie nucléaire, la biotechnologie, l’informatique, la connaissance de notre propre ADN et d’autres capacités que nous avons acquises, nous donnent un terrible pouvoir. Mieux, elles donnent à ceux qui ont la connaissance, et surtout le pouvoir économique d’en faire usage, une emprise impressionnante sur l’ensemble de l’humanité et sur le monde entier. Jamais l’humanité n’a eu autant de pouvoir sur elle-même et rien ne garantit qu’elle s’en servira toujours bien, surtout si l’on considère la manière dont elle est en train de l’utiliser. Il suffit de se souvenir des bombes atomiques lancées en plein XXème siècle, comme du grand déploiement technologique étalé par le nazisme, par le communisme et par d’autres régimes totalitaires au service de l’extermination de millions de personnes, sans oublier, qu’aujourd’hui, la guerre possède des instruments toujours plus mortifères. En quelles mains se trouve et pourrait se trouver tant de pouvoir ? Il est terriblement risqué qu’il réside en une petite partie de l’humanité.

105. On a tendance à croire « que tout accroissement de puissance est en soi ‘progrès’, un degré plus haut de sécurité, d’utilité, de bien-être, de force vitale, de plénitude des valeurs »,[83] comme si la réalité, le bien et la vérité surgissaient spontanément du pouvoir technologique et économique lui-même. Le fait est que « l’homme moderne n’a pas reçu l’éducation nécessaire pour faire un bon usage de son pouvoir »,[84] parce que l’immense progrès technologique n’a pas été accompagné d’un développement de l’être humain en responsabilité, en valeurs, en conscience. Chaque époque tend à développer peu d’auto-conscience de ses propres limites. C’est pourquoi, il est possible qu’aujourd’hui l’humanité ne se rende pas compte de la gravité des défis qui se présentent, et « que la possibilité devienne sans cesse plus grande pour l’homme de mal utiliser sa puissance » quand « existent non pas des normes de liberté, mais de prétendues nécessités : l’utilité et la sécurité ».[85] L’être humain n’est pas pleinement autonome. Sa liberté est affectée quand elle se livre aux forces aveugles de l’inconscient, des nécessités immédiates, de l’égoïsme, de la violence. En ce sens, l’homme est nu, exposé à son propre pouvoir toujours grandissant, sans avoir les éléments pour le contrôler. Il peut disposer de mécanismes superficiels, mais nous pouvons affirmer qu’il lui manque aujourd’hui une éthique solide, une culture et une spiritualité qui le limitent réellement et le contiennent dans une abnégation lucide.

"Loué sois-tu"

Ukraine : que de malheurs en moins de cent ans


Homolodor entre 5 et 10 millions de morts,
la famine scientifiquement planifiée par le régime communiste stalinien.
Tout le clergé anéanti.



Saint Jean-Paul II visite pastorale en Ukraine (2001)


Aujourd'hui, la guerre avec déjà 10.000 morts, peut-être 20.000.
Dossier sur le pays TV5 Monde. Des questions nombreuses se posent sur l'avenir du pays qu'il est difficile de visiter.

Le pape François a mentionné récemment la catastrophe nucléaire et la situation difficile de ce pays (voir La Croix).


Dignité humaine et DPI

Dans un article du LQJ de ce matin, une spécialiste relève que " il y a probablement un risque que l’embryon soit affaibli (par le prélèvement de cellules) et qu’il s’implante moins bien dans l’utérus de la mère". Le phénomème est par exemple relevé dans cet ouvrage : Christophe Poncelet, Christophe Sifer Physiologie, pathologie et thérapie de la reproduction humaine.
Ou ici : "En outre, le DPI a tendance à accroître encore davantage les risques
inhérents à la fécondation in vitro pour l’enfant (p.ex. naissance prématurée). Il est impossible d’en évaluer les conséquences à long terme sur la santé de l’enfant en question."

Tout lecteur même moyen peut s'interroger sur l'utilisation d'une méthode qui n'apparaît pas comme complètement sûre. Entre "produire" un animal numéroté  bien proportionné pour fournir une excellente viande après quelques mois et une personne, il y a un saut qualitatif qui devrait normalement amener à un surcroît de prudence. Dignité humaine, responsabilité personnelle et collective? Au congélateur aussi? Un être humain cela peut atteindre plus de 80 ans maintenant, un broutard passe dans nos assiettes après 9 à 12 mois.

Voir aussi le commentaire  de gène éthique"UN BÉBÉ SUR MESURE", LE REPORTAGE D'ARTE sur le "toboggan de l’eugénisme".

Autour du DPI

Les prochaines votations vont nous confronter à un véritable "challenge" celui d'un approfondissement de notre vocabulaire scientifique. 
Par exemple le mot "screening", utilisé dans les documents : 

DNA screening :traduction française criblage d'ADN.
Criblage moléculaire : Définition : Méthode permettant de rechercher facilement un gène d'intérêt dans une banque d'ADN génomique, notamment à l'aide de techniques d'hybridation moléculaire avec une sonde marquée et complémentaire du gène recherché. 

Ensuite il est possible de poursuivre la recherche en s'interrogeant sur ce qu'est un gène d'intérêt, une banque d'ADN, une banque d'ADN génomique, le génome, l'hybridation moléculaire, une sonde marquée, une sonde complémentaire, jusqu'à l'obtention d'un bachelor en vocabulaire scientifique. 

lundi 25 avril 2016

Nos évêques ne suivent pas le mot d'ordre du PDC

"Au nom de la dignité humaine", les évêques suisses réitèrent leur opposition au DPI

25.04.2016 par Jacques Berset

La Conférence des évêques suisses (CES) a réitéré lundi 25 avril 2016 son opposition au diagnostic préimplantatoire (DPI) “au nom de la dignité humaine”. Les citoyens/nes suisses s’exprimeront le 5 juin prochain sur la modification de la Loi sur la procréation médicalement assistée (LPMA) qui vise à lever l’interdiction du DPI et à donner les conditions de son autorisation en Suisse.

Saint Marc


Fêtant saint Marc aujourd'hui, pourquoi ne pas faire un petit arrêt auprès des coptes de Suisse. L'Eglise copte se réclame de saint Marc. Nous nous rappelons qu'ils ont un pape dont le nom est tiré au sort par un enfant.

Que disent les coptes de saint Marc ?

L’Eglise Copte, ou l’Eglise D’Alexandrie est appelée « la Prédication de St. Marc » ; elle est une des quatre premières prédications : Jérusalem, Antioche, Alexandrie et Rome.
Les Coptes sont fiers du fait que leur église est apostolique, dont le fondateur est St. Marc, un des soixante-dix Apôtres (Marc 10 :10), et un des quatre Evangélistes. Il est vu par la hiérarchie Copte comme le premier de leurs 117 patriarches ininterrompus, et aussi comme le premier d’un flot de martyrs Egyptiens.

La suite sur leur site.

dimanche 24 avril 2016

Hamlet


Nos amis anglais goûtent à Shakespeare et à Hamlet ces jours-ci. La fin du mois d'avril la vu naître, être baptisé et not to be, si l'on veut.

Hamlet, quelle horreur cette tragédie qui d'ailleurs n'a presque rien à voir avec l'Angleterre. Les Britanniques auraient mérité d'être pour leurs seuls romans policiers, mais Hamlet.

Pour qui ne le sait pas encore, Jean XXIII avait donné à Paul VI le surnom d'Hamlet. Il a pourtant bien tenu la distance, le pauvre.
MacGregor Hastie "Montini is an old Hamlet, who sees tragedy everywhere" Pope Paul VI, London 1964, 132 


L'Echo du Vorbourg a 10 ans

video

Sympathique messe ce matin avec l'Echo du Vorbourg.
Un rendez-vous printanier attendu!

Un latiniste éminent nous souffle :
At tuba terribili sonitu taratantara dixit (Quintus Ennius)

samedi 23 avril 2016

Fin de journée pluvieuse

Navrante cette fin de journée. Outre la pluie, est tombée une décision du PD(C) qui a mis son nom de chrétien entre parenthèses. Il contribue à la dilution de la conscience chrétienne et ne paraît même vouloir laisser une liberté de vote à ses membres lors de la votation sur la LPMA. L'eugénisme démocratique est bien entré dans sa doctrine socio-politique. Où est passé le respect pour les handicapés et la personne humaine?
Ce soir encore, dans le même type de sujets, le Journal télévisé a fait un de ses habituels plaidoyer pour un organisme d'aide au suicide connu. Tout n'est pas aussi simple que la RTS le dit, à témoin cet article paru dans 24 Heures. L'acte lui-même est mauvais, comme dans le cas de l'élimination d'un être humain vivant. Etre chrétien, c'est respecter la vie de son commencement à sa fin naturelle. Le terme technique d'eugénisme (cf Benoît XVI disc. acad. vieDonum vitae, et Jean-Paul II) n'apparaît plus dans le vocabulaire commun récent.

La résurrection et la vie après la vie, est-il utile de le rappeler, ne dépendent pas d'une majorité aux voix.


L'article de Wikipédia sur l'eugénisme de bonne facture donne cependant l'impression d'un souci de disjoindre nazisme et eugénisme, racisme et eugénsime. Pour le rendre plus correct?
L'Eugénisme démocratique (in rev. médicale suisse)

EXTRAITS DES PRINCIPAUX DOCUMENTS DU PAPE FRANCOIS SUR LE RESPECT DE LA VIE


AMORIS LAETITIA

La transmission de la vie et l’éducation des enfants

Message pour le Jubilé de la Miséricorde des jeunes adolescents

Pape François - Message pour le Jubilé de la Miséricorde des jeunes adolescents

Grandir en étant miséricordieux comme le Père

Chers jeunes,

l’Église vit l’Année Sainte de la Miséricorde, un temps de grâce, de paix, de conversion et de joie qui implique tout le monde : petits et grands, proches et lointains. Il n’y a pas de frontière ou de distance qui puissent empêcher la miséricorde du Père de nous rejoindre et de se rendre présente au milieu de nous. Désormais la Porte Sainte est ouverte à Rome et dans tous les diocèses du monde.

Quand « je ne sais plus », je pense « sois Marie »…


L'ordre des Annonciades a été très présent dans le Jura avant la Révolution. Une rue de Porrentruy porte leur nom.

Quand on a rencontré Marie, il y a un changement dans l’être (…). L’Immaculée est « unique ». Mais notre manière de rejoindre, autant que nous le pouvons, sa pureté, c’est notre humilité : quelque chose de simple comme l’enfant, loin des entortillements de l’amour-propre.

Quand on rencontre véritablement Marie, il y une tendresse, une miséricorde pour les autres qui nous transforment. Et cette miséricorde, cette tendresse, Marie les a pour chacun. Quand on ne sait pas comment faire, il faut se demander comment la Sainte Vierge ferait : alors on fera ce qu’il y a de meilleur, même si ce n’est pas à notre goût. Marie est toujours l’étoile à laquelle on peut se référer.

(…) Mon propre secret ? Quand « je ne sais plus », je pense « sois Marie » et une petite lumière s’allume chaque fois au plus profond de moi-même. C’est une lumière de vérité, de simplicité et de paix…

Si nous voulons mettre Marie en lumière, il faut d’abord s’exposer à sa lumière, prendre le temps de la prier, de la regarder. Regarder Marie et prier, c’est toujours revenir à l’essentiel.

Mère Marie de Saint-François (1911-2005), religieuse dans l’Ordre de la Vierge dit de l’Annonciade fondée par sainte Jeanne de France (de 1930 à 2005 à Thiais, France)


La Chapelle Notre-Dame du Vorbourg à Delémont possède plusieurs ex-votos représentant des religieuses Annonciades, elles n'appartiennent pas à la même famille au vu de leur habit bleu, semble-t-il. En ligne nous trouvons pas exemple des Annonciades célestes d'origine italienne.

Il faut distinguer entre plusieurs familles religieuses portant ce vocable, ce que M. l'abbé Pierre Salvadé fait avec précision dans un article consacré à l'ex-voto figurant ci-dessus. Cet article doit être consulté.  

Qui sont ces religieuses ?
Avec certitude, nous pouvons dire que ces religieuses sont des Annonciades.
Annonciade est un vieux mot français qui signifie Annonciation. Sous ce vocable, plusieurs congrégations ont été fondées, dont les principales sont les Annonciades de Bourges, fondées en 1501 par Sainte Jeanne de France et les Annonciades célestes, fondées à Gênes en 1604 par des nobles dames, dont Marie-Victoire FORNARI, veuve de Jean STRATO, mère de cinq enfants tous voués à la vie religieuse.L'oeuvre de cette dernière, femme exceptionnelle, s'étendit à une deuxième Annonciade céleste, à Pontarlier. L'ordre italien suivait la règle de Saint Augustin et, après avoir essaimé en France, s'établit en Allemagne.


Elles eurent une grande peur durant la guerre de Trente ans ainsi que le rapporte M. Berthold.

Saint Georges et les horreurs de la guerre


Nous fêtons ce matin saint Georges, patron non seulement de Chermignon mais d'un village du Jura vaudois. Il l'est aussi de l'Angleterre. Notre M. "Je sais tout", Wikipedia nous rapporte qu'il le devint sous Edouard III, pour un motif peu édifiant, à la place de saint Edouard le confesseur, lequel n'avait pas consommé son mariage. Edouard III avait instauré l'ordre de la Jarretière pour apprendre à ses gentilshommes ce qu'il peut en coûter de se moquer de sa maîtresse qui avait perdu la sienne.
L'entrée des femmes fut admis dans cet ordre sous Elisabeth II, seulement. God Save the Queen (90 ans et quelle forme pour la royale grand-maman!).



Honi soit qui mal y pense, bien entendu, malappris. 

Une pensée pour tous les Georges et les Georgette, dont ma chère grand-mère.

Saint Georges de Lydda ; L'Ordre de la Jarretière ; La légende dorée saint Georges ; Edouard III ;

vendredi 22 avril 2016

Moquez-vous des jésuites

Responsable(s) : Nikolaas Sintobin, traduit du néerlandais par Daniel Sonveaux
Fidélité , Namur (Belgique)(mars 2016)

Les Jésuites ont une vocation de spécialistes très (trop) compétents. Ils deviennent la matière dont ils s'occupent, tant ils approfondissent leurs sujets. Dieu est bon. Il a estimé qu'avec un pape Jésuite concentré sur un ou deux sujets graves, il était judicieux qu'un de ses confrères vienne à l'aide de la Compagnie avec un peu d'auto-dérision pour lui rappeler qu'il (Dieu) est plus grand qu'elle (et tous les Jésuites). Même le petit Jésus aurait eu droit à une tentative de récupération, avec des conséquences qu'on a de la peine à apprécier encore. On raconte ceci : 

Un bon Père Jésuite qui se promenait près de la crèche, voyant le petit Jésus, aurait dit à Marie et à Joseph : "Confiez-le nous, nous en ferons peut-être quelque chose". Joseph et Marie, prudents, on ne sait pourquoi, préférèrent le garder à l'école familiale de Nazareth. Contre l'avis de Saint Ignace, le Saint-Esprit, craignant une vengeance, concéda un pape à la Compagnie tout de même très dépitée de ce refus. Le monde s'ouvrait à elle. Usant de ses nouvelles facultés, elle décida de se rattraper et de lancer un synode sur la famille. Le Saint-Esprit se demande déjà s'il n'a pas fait une grave erreur de calcul et il ne sait plus à quel saint se vouer. Sicut passer erepta est, ils connaissent l'Ecriture, vont-ils lui couper les ailes et dire l'Esprit-Saint c'est nous?

L'humour sauve régulièrement l'Eglise...  J'ai un peu triché dans l'inspiration du sujet, mais de temps à autre, cela fait du bien, surtout avec la chère Compagnie. 
Tous nos voeux pour ces 43 ans de profession religieuse.

Blagues Catholiques

Le péché originel

Le rôle du silence dans la communication


A partir du XVIe siècle, la jacinthe est la fleur de la prudence,
et le symbole de la miséricorde de la Vierge. 

La communication, art entre les arts, qui joue de l'émotion, de la sélection des images, de la manipulation et d'un petit pourcentage d'information dispose aussi d'une arme efficace, celle du silence. Un bel exemple nous est donné avec le DPI. Nous n'avons presqu'aucune information sur le sujet, sinon de manière fermement modérée de la part de notre épiscopat. Au vu de l'obscurcissement des consciences peuvent-ils faire plus? Pourquoi pas! Lors de la votation constitutionnelle, on nous a joué un aimable "prémices" au menuet qui devait être lancé pour le réferendum. C'est cela l'important, nous disait-on. Maintenant, il y a une invitation implicite à la plus grande prudence pour éviter de provoquer d'inutiles blessures.
Bien évidemment, la majorité des membres et sympathisants de partis chrétiens ne se prononcera pas dans les urnes en bons Ponce Pilate... Silence. C'est pas nous qui avons décidé.
Que dit-on à propos du péché dans le "Je confesse" ? En pensée, par parole et par omission (un bon sujet d'approfondissement à l'occasion à propos des décisions politiques). Et puis nous sommes dans l'année de la Miséricorde, et on célèbre bien. Ne poussons pas le cynisme trop loin. Et contentons-nous simplement pour agrémenter nos pensées politiquement incorrectes d'une situation usée : Le silence était dans la tombe et regardait Caïn... Chez Victor Hugo, certes, mais aujourd'hui, il y a la télé, internet, les jeux en 3d et la pensée unique.

Evêques Suisses

Oui à l’être humain, non au diagnostic préimplantatoire

Suite à la révision de la Constitution fédérale de 2015, la population suisse se prononcera le 5 juin lors d’une votation fédérale au sujet de la révision de la Loi sur la procréation médicalement assistée. Selon les nouvelles dispositions, les conditions en vue d’autoriser un diagnostic préimplantatoire (DPI) doivent être régularisées. Les évêques sont d’avis que les dispositions de ce projet de loi ne respectent pas la dignité inaltérable de l’être humain. C’est pourquoi ils rejettent cette modification de la Loi sur la procréation médicalement assistée. Avant la votation, la Commission de bioéthique de la CES diffusera une prise de position détaillée à ce sujet.

Liens : Commission de bio-éthique ; article TDG ;

P.S. Rappel : Une indulgence ne peut jamais être vendue (petit enclin devant Luther) ni obtenue de manière anticipée... même en cette année de la miséricorde.

Office des lectures : L'Apocalypse, une interprétation difficile.

Apocalypse, 17, 1-8
01 L’un des sept anges aux sept coupes vint me parler : « Viens, dit-il, je vais te montrer ce que sera la condamnation de la grande prostituée assise au bord des grandes eaux.
02 Les rois de la terre se sont prostitués avec elle, et ceux qui habitent la terre se sont enivrés du vin de sa prostitution. »
03 Il me transporta en esprit au désert. Et j’ai vu une femme assise sur une bête écarlate qui était couverte de noms blasphématoires et qui avait sept têtes et dix cornes.
04 Cette femme était vêtue de pourpre et d’écarlate, toute parée d’or, de pierres précieuses et de perles ; elle avait dans la main une coupe d’or remplie d’abominations, avec les impuretés de sa prostitution.
05 Il y avait sur son front un nom écrit, un mystère : « Babylone la Grande, la mère des prostitutions et des abominations de la terre. »
06 Et j’ai vu la femme ivre du sang des saints et du sang des témoins de Jésus. En la voyant, je fus saisi d’un grand étonnement.
07 Et l’ange me dit : « Pourquoi es-tu étonné ? Moi, je te dirai le mystère de la femme et de la Bête qui la porte, celle qui a les sept têtes et les dix cornes.
08 La Bête que tu as vue, elle était, mais elle n’est plus ; elle va monter de l’abîme pour aller à sa perdition. Quant aux habitants de la terre dont le nom n’est pas inscrit dans le livre de la vie depuis la fondation du monde, ils seront étonnés au spectacle de la Bête qui était, qui n’est plus et qui va reparaître.

« Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie »

Evangile du jour  Jn 14, 1-6

Benoît XVI Regina Caeli 22 mai 2011

La foi en Jésus comporte de le suivre quotidiennement, dans les actions simples qui composent notre journée. « C’est bien le propre du mystère de Dieu d’agir de manière humble. C’est seulement petit à petit qu’il construit son histoire dans la grande histoire de l’humanité. Il se fait homme mais d’une telle manière qu’il peut être ignoré de ses contemporains, des forces autorisées de l’histoire. Il souffre et il meurt et, comme Ressuscité, il ne veut atteindre l’humanité qu’à travers la foi des siens auxquels il se manifeste. Continuellement, il frappe humblement aux portes de nos cœurs et, si nous lui ouvrons, lentement il nous rend capable de “voir” » (Jésus de Nazareth II, 2011, p. 311). Saint Augustin affirme qu’il « était nécessaire que Jésus dise : “Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie” (Jn 14, 6), parce qu’une fois le chemin connu, il restait à connaître la destination » (Tractatus in Ioh., 69, 2 :CCL 36, 500), et la destination, c’est le Père. Pour les chrétiens, pour chacun de nous, donc, le Chemin vers le Père, c’est se laisser guider par Jésus, par sa parole de Vérité, et c’est accueillir le don de sa Vie. Faisons nôtre l’invitation de saint Bonaventure : « Ouvrez donc les yeux, prêtez l'oreille de votre âme, déliez vos lèvres, appliquez votre cœur, afin de voir Dieu en toutes ses créatures, de l'entendre, de le louer, de l'aimer, de lui rendre vos hommages, de proclamer sa grandeur et de l'honorer » (Itinerarium mentis in Deum, i, 15).

jeudi 21 avril 2016

Carte

La femme pécheresse


Pour notre édification et notre méditation, le pape François nous a offert une belle méditation sur le pharisien et la femme pécheresse. Il est plein de compassion, pour cette pauvre qui vient devant tout le monde, bravant les "pensées" et les quolibets pleurer ses nombreux péchés.
Traduction intégrale sur Zénit.
L'exhortation post-synodale Amoris laetitia, a même poussé l'élan de Marie-Madeleine après la résurrection, avec une interprétation saugrenue, digne d'un potache en propédeutique : Jésus ressuscité, lorsque son amie Marie a voulu l’embrasser de force, lui a demandé de ne pas le toucher (cf. Jn 20, 17), pour la conduire à une rencontre différente. Il y a d'autres figures féminines analogues connues et illustres converties dans l'Evangile, telle la Samaritaine.
Beaucoup se laissent toucher, mais pas toutes, à croire que la mode des coupes de cheveux courts a une influence... C'est un demi-chauve en voie de conversion qui le dit. Il est vrai cependant que les "marchands du temple" ont un peu de peine à voir partir les représentations de conversions féminines. Question de réputation à préserver? Qui a le courage de mettre en évidence à la maison une Marie-Madeleine aux pieds de Jésus ou une samaritaine en pleine discussion?

Saint Anselme


L'Eglise fête aujourd'hui un saint et savant moine bénédictin, puis Abbé et évêque, Anselme d'Aoste, du Bec Hellouin et ou de Cantorbéry, trois étapes d'une vie d'un savant et fondateur de la scholastique.
La finale d'un de ses ouvrages connu , le proslogion, peut nous servir d'entrée en matière pour aujourd'hui.
Résumé de son fameux argument ontologique sur l'existence de Dieu. Elle ne convainc pas nécessairement :

Dieu est ce qui est tel que rien de plus grand ne peut être conçu ; or même l'« insensé » qui nie l'existence de Dieu a dans son intelligence une représentation de Dieu ; donc Dieu existe au moins en un endroit, et comme il est tel que rien de plus grand ne peut être conçu, il existe aussi hors de l'intelligence de l'insensé.


CHAPITRE XXVI.
MON Seigneur et mon Dieu, mon espérance, et la joie de mon cœur, dis à mon âme si c'est là cette joie que tu nous annonces par les paroles de ton fils : demandez et vous recevrez, afin que votre joie soit pleine,[21] car j'ai trouvé une joie pleine et plus que pleine. Après qu'elle aura rempli l'homme tout entier, son cœur, son esprit, son âme, il en restera encore au-delà de toute mesure. Ce n'est donc pas cette joie qui entrera dans ceux qui seront joyeux, mais ceux qui seront joyeux qui entreront dans cette joie tout entiers. Dis, Seigneur, dis à ton serviteur au fond de son âme, si c'est là cette joie du Seigneur dans laquelle entreront ceux de tes serviteurs qui y sont appelés. Cette joie dont certainement jouiront tes élus, l'œil ne l'a point vue, l'oreille ne l'a point entendue, elle ne s'est jamais élevée dans le cœur de l'homme.[22] Je n'ai donc point encore exprimé ni pensé, Seigneur, combien se réjouiront ces bienheureux. Leur joie sera sans doute égale à leur amour, leur amour à leur connaissance. Combien te connaîtront-ils alors, Seigneur, et combien t'aimeront-ils? Certes, l’œil n'a point vu dans cette vie, l'oreille n'a point entendu, il ne s'est pas manifesté au cœur de l'homme combien ils te connaîtront et t'aimeront dans cette existence. Je t'en prie, ô mon Dieu, fais que je te connaisse, que je t'aime afin qu'en toi je trouve ma joie tout entière. Et si je ne puis dans cette vie obtenir la plénitude de la félicité, qu'au moins elle croisse en moi chaque jour, jusqu'à ce moment désiré. Que dans cette vie, chaque instant m'élève de plus en plus à la connaissance de toi-même, et que dans la vie à venu-cette connaissance soit parfaite ; qu'ici mon amour pour toi s'accroisse, que là il atteigne sa plénitude ; qu'ici ma joie en espérance, soit de plus en plus grande, que là elle soit parfaite en réalité. Seigneur, tu nous ordonnes, tu nous conseilles par ton fils de demander, et tu nous promets que nous recevrons, afin que notre joie soit parfaite. Je demande, Seigneur, comme tu le conseilles par la bouche du maître admirable que tu nous as donné, fais que je reçoive, comme tu le promets par ta vérité, afin que ma joie soit pleine. Je demande ; fais, Dieu fidèle dans tes promesses, que je reçoive pour que ma joie soit pleine. Et maintenant, au milieu de ces désirs et de ces faveurs, que ce soit là l'objet des méditations de mon âme, et des paroles de ma langue. Que ce soit là ce qu'aime mon cœur, ce que parle ma bouche. Que mon âme ait faim de ce bonheur, que ma chair en ait soif, que ma substance tout entière le désire ; jusqu'à ce que j'entre dans la gloire du Seigneur qui est Dieu dans sa trinité et son unité, béni dans tous les siècles. Ainsi soit-il.

mercredi 20 avril 2016

A Crémisan, perdre la guerre, perdre la paix

Un grand-père palestinien, le seul de sa fratrie à être resté en Palestine, explique à l’ambassadeur américain, un défenseur des indiens d’Amérique, lui-même Cherokee  : “J’étais propriétaire d’une partie de ces terres. Je dis j’étais, parce que maintenant c’est terminé”. Colère et nostalgie se lisent dans ses yeux rougis. “Nous aimions ces arbres” reprend-t-il. Les terrasses sont plantées oliviers, d’abricotiers, d’amandiers. Il est sans espoir : “Ce n’est pas la première fois que nous perdons nos terres (...) Il n’y a pas de futur pour nous ici”. Il raconte l’histoire de sa fille, expatriée au Chili depuis deux ans. Elle a eu la surprise de ne plus pouvoir revenir dans sa terre natale de Palestine, interdite de retour par Israël, bref, enfermée dehors.

Terra Santa

Le temps de la miséricorde

Evangile : « Moi qui suis la lumière, je suis venu dans le monde » (Jn 12, 44-50)

C'est maintenant le temps de la miséricorde dit saint Augustin commentant saint Jean, mais il rappelle que si la parole jugera au dernier jour, le Christ est bien la parole du Père...
Il faut un peu de courage pour aborder ce commentaire... Bref, rappelons-nous que nous serons jugés sur l'amour et non sur les intentions qu'on nous prête.

mardi 19 avril 2016

« Devrons-nous nous convertir à l’islam pour que l’Église nous vienne en aide ? »

Des chrétiens d’Orient expriment leur colère quelques jours à peine après l’initiative du pape François.

Article d'Aleteia

Un miracle eucharistique reconnu en Pologne


L’évêque de Legnica, Mgr Zbigniew Kiernikowski, a annoncé dans un communiqué daté du 10 avril, la reconnaissance d’un miracle eucharistique dans l’église Saint-Hyacinthe de la ville.
Le message de l'évêque de Legnica a été lu le quatrième dimanche de Pâques, 17 Avril 2016, dans toutes les églises et oratoires du diocèse de Legnica. 


La Croix ; Communiqué de l'évêque ; Site de l'évêché  et images de la célébration;

Saint Léon IX


Nous fêtons aujourd'hui saint Léon IX qui, selon la tradition bénit la chapelle du Vorbourg (1049). La statuette ci-dessus avait été descendue "de son ciel" lors des travaux de rafraîchissement de la chapelle en 2005. Très aimé des Alsaciens, on note cependant une sorte de silence qui l'entoure en raison du schisme avec Constantinople en 1054. Le fait se produisit après sa mort. Son ambassadeur le Cardinal Humbert de Moyenmoutier, bénédictin érudit au caractère difficile, avait fulminé contre lui une excommunication invalide. Michel Cérulaire, le patriarche, était de tempérament semblable et d'humiliations en manifestations de mépris, les conséquences étaient prévisibles.
Remarquons le fait que Benoît XVI a été élu le jour de sa fête et n'a jamais voulu en faire état publiquement, pour motifs oecuméniques suppose-t-on. C'est un peu dommage.
De nombreuses publications ont été éditées sur ce saint pape, y compris des bandes dessinées. Son secrétaire écrivit sa vie.


P.S. A propos de l'élection de notre saint et ancien pape Benoît, certains avaient poussé des soupirs de soulagement du fait qu'elle ait eu lieu le 19 avril. Le 20 avril aurait été l'anniversaire du Führer. Spe Salvi rappellera la perspective possible de l'enfer pour certains personnages historiques.

Conséquence de la fameuse excommunication : La quatrième croisade



A Moyenmoutier oeuvra 600 ans plus tard environ, le célèbre savant dom Augustin Calmet, OSB qui fut ordonné à Arlesheim et écrivit un traité sur les vampires, bon appétit. On trouve de tout chez les moines.