Rechercher dans ce blog

dimanche 31 janvier 2016

Angélus avec le Pape François


Le Pape François

Angélus

Place Saint-Pierre
Dimanche, 31 Janvier, 2016

Chers frères et sœurs, bonjour!

L'histoire de l'Evangile d'aujourd'hui nous amène une fois de plus, comme dimanche dernier, dans la synagogue de Nazareth, le village de Galilée, où Jésus a grandi dans sa famille et est connu de tous. Lui qui s’en était allé depuis peu pour commencer sa vie publique, y retourne maintenant pour la première fois et se présente à la communauté, réunie le sabbat à la synagogue. Il lit le passage du prophète Isaïe qui parle du Messie futur et déclare : «Aujourd'hui, s’est accomplie cette parole de l’Ecriture que nous avez entendue» (Lc 4,21). Les concitoyens de Jésus, d'abord étonnés et admiratifs, commencent alors à le regarder de travers, murmurant entre eux et ils se disent : pourquoi cet homme, qui prétend être l'Oint du Seigneur, ne refait pas ici, dans son pays, les signes qu’on dit qu’il a accompli  à Capharnaüm et dans les villages voisins?
Alors Jésus dit: «Aucun prophète n’est bien reçu dans son pays» (v. 24), et il rappelle les grands prophètes du passé, Elie et Elisée, qui avaient accompli des miracles en faveur des païens pour dénoncer l'incrédulité de leur peuple. À ce moment, les gens présents vont se sentir offensés, ils se laissent prendre par l’indignation, tournent leur fureur contre Jésus et voudraient le précipiter depuis un escarpement. Mais lui, par la force de sa paix, « passant au milieu d'eux, allait son chemin» (v. 30). Son heure n'était pas encore venue.

Ce passage de l'évangéliste Luc n’est pas simplement l'histoire d'une  rixe entre voisins, comme cela arrive parfois, même dans nos quartiers, suscitée par l’envie et la jalousie, mais il met en évidence une tentation à laquelle l'homme religieux est toujours exposé - tous nous sommes exposés - et dont on doit se distancer de manière décidée. Et quelle est cette tentation? C’est la tentation de traiter la religion comme un investissement humain et, par conséquent, de se mettre à "négocier" avec Dieu en cherchant son propre intérêt.

Au lieu de cela, dans la vraie religion, se traite la manière d’accueillir la révélation d'un Dieu qui est Père et qui se soucie de toutes ses créatures, même des plus petites et insignifiantes aux yeux des hommes. Là réside le ministère prophétique de Jésus : Proclamer qu'aucune condition humaine ne peut constituer un motif d'exclusion - aucune condition humaine ne peut être un motif d'exclusion! - du cœur du Père, et que le seul privilège aux yeux de Dieu est de n'avoir aucun privilège. Le seul privilège aux yeux de Dieu est celui de ne pas avoir de privilèges, de ne pas avoir de parrains, d’être abandonné entre ses mains.

«Aujourd'hui, s’est accompli ce passage de l’Ecriture que vous avez entendu (Luc 4, 21).» Le «Aujourd’hui», proclamé par le Christ ce jour-là, vaut pour tous les temps; il résonne pour nous sur cette place, nous rappelant la pertinence et la nécessité du salut apporté par Jésus à l'humanité. Dieu vient à la rencontre des hommes et des femmes de tous les temps et tous les lieux dans la situation concrète dans laquelle ils se trouvent. Il vient à notre rencontre aussi. C’est toujours lui qui fait le premier pas : il vient nous visiter avec sa miséricorde, et nous relever de la poussière de nos péchés; Il vient en tendant sa main pour nous faire sortir de l'abîme dans lequel nous a précipité notre orgueil, et nous invite à accueillir la vérité consolante de l'Evangile et à marcher sur le chemin du bien. Il vient toujours nous rendre visite le premier, nous chercher.

Tournons-nous vers la synagogue. Certainement, ce jour-là dans la synagogue de Nazareth, il y avait Marie, sa Mère. Nous pouvons imaginer les résonances de son cœur, une petite anticipation de ce qu’elle souffrira sous la croix, en voyant Jésus,  dans la synagogue, d'abord admiré, puis contesté, puis insulté, menacé de mort. Dans son cœur, plein de foi, elle a conservé toutes ces choses. Qu'elle nous aide à nous convertir d’un dieu des miracles au miracle de Dieu, qui est Jésus-Christ.

Après l'Angélus:

Chers frères et sœurs,

Aujourd'hui, nous célébrons la Journée mondiale de la lèpre. Cette maladie, bien que sur le déclin, affecte encore malheureusement surtout les plus pauvres et les plus marginalisés. Il est important de garder vivante la solidarité avec ces frères et sœurs, qui ont été rendus invalides à la suite de cette maladie. A ceux-ci nous les assurons de notre prière et les assurons de notre soutien à ceux qui les aident. Braves laïques, braves sœurs, braves prêtres.

Je vous salue avec affection, vous tous, chers pèlerins de différentes paroisses de l'Italie et d'autres pays, ainsi que des associations et des groupes. En particulier, je salue les étudiants de Cuenca (Espagne) et ceux de Torreagüera. Je salue les fidèles de Tarente, Montesilvano, Macerata, Herculanum et de Fasano.

Et maintenant, je salue les garçons et les filles de l'Action catholique du diocèse de Rome! Maintenant, je comprends pourquoi il y avait tant de bruit sur la place! Chers enfants, cette année encore, vous êtes accompagnés par le Cardinal-Vicaire et vos assistants, vous êtes venus nombreux au but de votre «Caravane de la Paix".

Cette année, votre témoignage de paix, animé par la foi en Jésus, sera encore plus joyeux et conscient, parce qu’il  été enrichi par le geste que vous venez de faire en entrant par la Porte Sainte. Je vous encourage à être des instruments de paix et de miséricorde auprès de vos compagnons! Ecoutons maintenant le message que vos amis, ici à côté de moi, nous allons lire.

[Lecture du message]

Et maintenant, les enfants sur la place vont lancer les ballons, symbolisant la paix.

Je vous souhaite à tous un bon dimanche et bon déjeuner. Et s'il vous plaît n’oubliez pas de prier pour moi. Au revoir!

samedi 30 janvier 2016

La Porte de la Miséricorde s'ouvre au Vorbourg


Tout est prêt, chacun est attendu et bienvenu pour la célébration!

Saint Charbel hors-frontière

Un nouveau miracle attribué à saint Charbel attire les foules aux Etats-Unis
30.01.2016 par Jacques Berset

Il y a deux mois, Dafné Gutierrez, une Hispano-américaine mère de trois enfants, est déclarée aveugle par les médecins. Après s’être rendue à l’église maronite de Saint Joseph, à Phoenix, capitale de l’Etat américain de l’Arizona, pour y prier devant la relique de saint Charbel Makhlouf, saint patron du Liban, elle a retrouvé la vue.

Article sur cath.ch

Le Jubilé de Notre-Dame du Puy


Nous avons la chance demain d'ouvrir la porte sainte du sanctuaire de Notre-Dame du Vorbourg, mais pourquoi ne pas porter un regard sur les célébrations qui se déroulent ailleurs et en particulier sur un jubilé très ancien, celui de Notre-Dame du Puy. Le sanctuaire est universellement célèbre, en raison de sa céleste patronne, mais aussi pour pèlerins de saint Jacques de Compostelle, puisque c'en est une des "stations", une des étapes les plus anciennes, sinon la plus ancienne, hors d'Espagne.



LES JUBILÉS

Le grand Jubilé de Notre-Dame du Puy-en-Velay, l’un des plus anciens de l’histoire de l’Eglise, est décrété par le Pape, lorsque le 25 mars, jours de l’Annonciation (conception du Christ selon l’Esprit Saint) coïncide avec le Vendredi Saint (mort du Christ sur la Croix). Il débute à cette date et s’achève le 15 Août. Pendant plusieurs mois, les catholiques se rassemblent pour une ''démarche jubilaire'' qui est un pélerinage de ''Grand Pardon'', des célébrations liturgiques, des processions et des temps de recueillement. Des groupes particuliers et très divers souhaitent vivre ensemble leur ''démarche jubilaire'' : Jubilé des familles, des artistes, des sportifs, des jeunes, des religieux/ses et consacrées, des anciens, des militaires, ... autant d’occasions pour les chrétiens de toute l’Europe de communier dans la joie pour accueillir la Miséricorde de Dieu. Le précédent Jubilé a eu lieu en 2005 avec quelques 250 000 pèlerins, le suivant aura lieu en… 2157 ! C'est une chance à saisir ! En 2016, le Jubilé de la Miséricorde voulu par le Saint-Père, pourra être vécu aussi au Puy-en-Velay, ville qui se mettra en valeur pour vous recevoir et vous faire vivre chaleureusement ce moment exceptionnel.

Voir la suite sur le site de ce Jubilé.

Mgr Henri Brincard, retourné à Dieu en 2014, avait composé une prière à Notre-Dame du Puy, elle mérite un emprunt et une transformation... pour Notre-Dame du Vorbourg.
Mon regretté confrère le P. Robert Martin, OSB l'avait connu alors qu'il était assistant à Fribourg et que lui-même, n'étant pas encore entré dans l'Eglise catholique, suivait les cours du P. Marie-Dominique Philippe.


Toi, que nous aimons vénérer sous le vocable de Notre-Dame du Vorbourg, Mère de Dieu, Mère de l'Eglise et notre Mère, ton "oui" nous enseigne l'accomplissement de la volonté du Père. 
Au pied de la croix, tu l'as dit dans le silence de ton coeur brisé.
En nous recevant pour enfants, de ton Fils crucifié, permets-nous de t'accueillir et de te prendre chez nous.
Vierge de l'Annonciation et notre Mère à la Croix. Apprends-nous dans la joie comme dans l'épreuve, à accomplir la volonté de ton Fils Jésus, "le même, aujourd'hui, hier et à jamais."

dimanche 24 janvier 2016

Aujourd’hui s’accomplit ce passage de l’Écriture

Saint Luc, l'Evangile de la Miséricorde.
24 janvier 2016
3ème dimanche du Temps Ordinaire
Lectures de la messe du jour

1ère lecture : « Tout le peuple écoutait la lecture de la Loi » (Ne 8, 2-4a.5-6.8-10)

2ème lecture : « Vous êtes corps du Christ et, chacun pour votre part, vous êtes membres de ce corps » (1 Co 12, 12-30)

Evangile : « Aujourd’hui s’accomplit ce passage de l’Écriture » (Lc 1, 1-4 ; 4, 14-21)

Homélie au sanctuaire


Saint François de Sales


Nous fêtons aujourd'hui saint François de Sales. 
Ses écrits sont accessibles notamment ici.

Pour l’anecdote, ayant accompli son labeur pastoral, il rentrait chaque soir dans la forteresse des Allinges au-dessus de Thonon. Il lui arriva de passer une nuit d’hiver perché sur un arbre, avec les loups attendant leur souper en bas.  
Bon appétit ! Si vous avez une faim de loup… Mais aimez vos pasteurs autrement.

samedi 23 janvier 2016

Byzance à Genève


Plus de 600 œuvres présentées entrainent le visiteur au cœur de l’empire millénaire romain d’Orient. L’exposition témoigne de la présence d’un riche patrimoine byzantin sur le sol suisse en dévoilant des objets et manuscrits conservés dans les collections nationales. Datant du IV au XVe siècle, ces œuvres illustrent les liens établis entre Byzance et la Suisse et évoquent la contribution helvétique dans la redécouverte de cette civilisation.

Article Aleteia - Site du Musée Rath (avec présentation et prospectus) 


La notion de corruption chez le Pape François


Ayant reçu aujourd'hui la traduction d'une réflexion déjà ancienne du pape François (1991) sur ce qu'il appelle la corruption, il est difficile de cacher un certain scepticisme. On  est en droit de préférer sinon la terminologie du moins l'approche de S. Jean-Paul II qui paraît laisser plus de place au libre-arbitre avec son concept de "structure collective de péché". Disons qu'il s'agit d'un langage pastoral sud-américain. Le pape actuel résume la question dans "Le nom de Dieu est miséricorde" écrit par Tornielli. S. Jean-Paul II paraît plus optimiste sur l'homme que le pape François. Pessimisme connaturel à l'état jésuite, toujours pris spirituellement dans son combat inquiet entre le bien et le mal? Jean-Paul II avait une sorte de supplément de lumière, alors qu'il avait vraiment touché le fond et vu le pire du pire... et pouvait s'emporter avec force et grande violence verbale. De saintes colères.

Corruption et péché : article de Jorge Maria Bergoglio Corrupciòn y peccado.Guérir de la corruption, Editions Embrasure , 2014

Prières orthodoxes en l'honneur de la Vierge Marie



Le site Spiritualité Orthodoxe nous propose un bon nombre d'hymnes et prières en l'honneur de la Vierge Marie.

Ci-dessous un lien l'une d'entre elles intitulée :

Canon de supplication (canon paraclitique) à la Mère de Dieu
pour les petits enfants 

Sainte Marie, mère de l’unité

ANTIENNE D’OUVERTURE cf. Tb 13, 15

Réjouis-toi, Vierge Marie, sois dans l’allégresse, parce que tous les enfants de Dieu se rassembleront et béniront le Seigneur éternel.

ou bien :

D’un seul cœur, cf. Ac 1, 14
les Apôtres participaient fidèlement à la prière, avec Marie, la mère de Jésus.

PRIÈRE

Seigneur, Père très saint, source de l’unité, principe de l’union des cœurs, nous t’en prions : par l’intercession de la Vierge Marie, mère des hommes, que toutes les familles des peuples se rassemblent pour former l’unique peuple de l’Alliance nouvelle.
Par Jésus Christ.

PRIÈRE SUR LES OFFRANDES

Dieu, dont le Fils unique a uni sa nature divine à notre nature humaine dans le sein de la Vierge Marie, nous te supplions, en ce jour où nous la vénérons :
Que le sacrement de ton amour soit pour nous le signe de l’unité et le lien de la charité.
Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.

PRÉFACE
(Le rôle de la Vierge Marie pour l’unité de l’Eglise)

Vraiment, il est juste et bon de te rendre gloire, de t’offrir notre action de grâce, toujours et en tout lieu, à toi, Père très saint, Dieu éternel et tout-puissant, par le Christ, notre Seigneur.
Lui qui aime l’unité et peut seul la maintenir, il s’est choisi pour mère une vierge au cœur pur, et a voulu pour épouse une Eglise unique et unie.
Elevé de terre sur la croix, en présence de sa mère, il a rassemblé dans l’unité tes enfants dispersés, reliés à lui par les liens de la charité.
Retourné près de toi et assis à ta droite, il a envoyé sur la Vierge Marie et les Apôtres en prière l’Esprit de concorde et d’unité, de pardon et de paix.
Voilà pourquoi, Seigneur, avec tous les anges et les saints, pleins de joie, nous proclamons ta gloire, en chantant: Saint!...

ANTIENNE DE LA COMMUNION cf. 1 Co 10, 17

Il y a un seul pain, et nous formons tous un seul corps, car nous avons tous part au même pain et à la même coupe.

PRIÈRE APRÈS LA COMMUNION

Par cette eucharistie que nous avons reçue, Seigneur, alors que nous vénérons en Marie la mère de l’unité, répands en nous ton Esprit de douceur et de paix; ainsi nous pourrons, d’un même cœur, travailler à la venue de ton règne.
Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.

Messes en l'honneur de la Vierge Marie

Chambésy début de la Synaxe des Eglises Orthodoxes


Les travaux de la Synaxe des Primats et représentants des Églises orthodoxes locales, sous la présidence du Patriarche œcuménique Bartholomée à Genève ont commencé. La Synaxe a lieu à huis clos en l’église Saint-Paul du Centre orthodoxe du Patriarcat œcuménique à Chambésy. Il convient de mentionner que le patriarche d’Antioche Jean, l’archevêque d’Athènes Jérôme et le métropolite de Varsovie Sava sont absents de la Synaxe. Enfin, le dimanche 24 janvier aura lieu en ladite église une concélébration inter-orthodoxe, présidée par le patriarche œcuménique Bartholomée.

Votations du 28 février

Dans son discours du 1er août Mgr Roduit avait eu un petit mot sur la question des spéculations en matière d'alimentation. Il lui avait valu le courroux darbellaysien et un feu orange du PDC...  Depuis, silence radio. Comment voit-il les choses d'en haut, maintenant? Les positions eccclésiales sont très discrètes aujourd'hui. Au-delà de la problématique des jeunes socialistes très anti-cléricaux doctrinaires, quid sur le fond? Le cardinal Pell a récemment défendu l'économie de marché. Le Conseil Fédéral ne va bien évidemment pas dans le sens d'une régulation, ni son Président qui s'est récemment signalé. Comme il s'agit d'une affaire sérieuse, à Berne, on communique en allemand, alors que le sujet concerne aussi Genève (pas seulement Zoug). Il faut savoir qui commande. Un sourire complaisant... et réfléchissons avant de décider souverainement.

La Suisse se doit de rester vigilante.

Elle se doit de combattre l’égoïsme par une solidarité fondamentale. Celle-ci ne saurait se séparer de la justice. L’exploitation des pauvres par l’extraction des matières premières dans les pays pauvres ne peut plus se justifier. Une part importante du commerce de l’alimentation des pays exploités à outrance se gère dans des bureaux suisses ! On ne saurait s’enrichir sur des produits de base des pays dits pauvres !

vendredi 22 janvier 2016

Mise en garde du monastère de Koutloumousiou au sujet des « prophéties »

Malheureusement, certains consacrent des heures pour se renseigner sur le moment de la venue de l’Antichrist ou sur les reconquêtes nationales, mais ne se rappellent pas d’ouvrir l’Évangile, de se regarder dans le miroir de la parole de Dieu....
Article sur orthodoxie.com


Prière pour l'unité


Dans nos intentions de prières, nous pouvons prendre ce matin les patriarches orthodoxes qui se réunissent à Chambésy, souhaitant parvenir à réunir le concile panorthodoxe, malgré des difficultés toujours présentes.
On se référera au site orthodoxie.com et à KTO.

Pèlerinage aux sanctuaires, expression de la foi du peuple de Dieu


Cité du Vatican, 21 janvier 2016 (VIS). ''Aller en pèlerinage dans les sanctuaires est une des expressions les plus éloquentes de la foi du peuple de Dieu... Cette religiosité populaire est une simple forme d’évangélisation qui a toujours besoin d’être encouragée et valorisée sans en minimiser l’importance'', a dit le Pape François qui recevait ce matin quelque 3.000 participants au jubilé des responsables de pèlerinages et des recteurs de sanctuaires. ''Il serait une erreur de penser que celui qui va en pèlerinage vit une spiritualité non personnelle mais de masse. En réalité, le pèlerin porte sa propre histoire, sa foi, les lumières et les ombres de sa vie. Chacun a dans son cœur un désir spécial et une prière particulière. Qui entre dans un sanctuaire a aussitôt l’impression de se trouver chez lui, écouté, compris et soutenu... C’est pourquoi le mot-clé que je souhaite aujourd’hui souligner avec vous est accueil. Par l’accueil, tout se joue, pour ainsi dire. Un accueil affectueux, festif, cordial et patient... Jésus a parlé de l’accueil mais l’a surtout pratiqué. Quand on nous dit que les pécheurs, par exemple Matthieu ou Zachée, accueillaient Jésus chez eux et à leur table, c’est d’abord parce qu’ils se sont sentis accueillis par Jésus et cela avait changé leur vie''. Puis le Pape François a rappelé que le pèlerin arrivant dans un sanctuaire est souvent fatigué. Il a faim et soif. ''Et souvent cette condition physique reflète aussi leur état intérieur. C’est pourquoi cette personne a besoin d’être bien accueillie tant sur le plan matériel que spirituel... Quel qu’il soit, jeune ou vieux, riche ou pauvre, malade et troublé ou touriste curieux, il doit trouver l’accueil dû, parce qu’en chacun il y a un cœur qui cherche Dieu, parfois sans s’en rendre pleinement compte''. Il a aussi souligné que les prêtres doivent offrir en ces lieux un accueil particulier comme ministres du pardon de Dieu parce que le sanctuaire est ''la maison du pardon, où chacun rencontre la tendresse du Père qui a miséricorde de tous, sans exclusion. Qui s’approche du confessionnal le fait parce qu’il regrette son péché... Les prêtres qui exercent leur ministère dans les sanctuaires doivent avoir le cœur imprégné de miséricorde. Leur attitude doit être celle d’un père''.


Texte de l'intervention du Saint-Père en italien
Texte de l'intervention en français

jeudi 21 janvier 2016

TESTAMENT DE LOUIS XVI

21 janvier 1793 la mort de Louis XVI , en la fête de Sainte Agnès



Au nom de la très sainte Trinité, du Père, du Fils, et du Saint-Esprit.
Aujourd'hui vingt-cinquième jour de décembre mil sept cent quatre-vingt-douze, moi Louis XVI du nom, roi de France, étant depuis quatre mois renfermé avec ma famille dans la tour du Temple à Paris, par ceux qui étaient mes sujets, et privé de toute communication quelconque, même depuis le onze courant, avec ma famille ; de plus, impliqué dans un procès dont il est impossible de prévoir l'issue, à cause des passions des hommes, et dont on ne trouve aucun prétexte ni moyens dans aucune loi existante; n'ayant que Dieu pour témoin de mes pensées, et auquel je puisse m'adresser, je déclare ici, en sa présence, mes dernières volontés et mes sentiments.
Je laisse mon âme à Dieu, mon créateur; je le prie de la recevoir dans sa miséricorde, de ne pas la juger d'après ses mérites, mais par ceux de Notre-Seigneur Jésus-Christ, qui s'est offert en sacrifice à Dieu son Père pour nous autres hommes, quelque indignes que nous en fussions et moi le premier.
Je meurs dans l'union de notre sainte mère l'Eglise catholique, apostolique et romaine, qui tient ses pouvoirs, par une succession non interrompue, de saint Pierre, auquel Jésus-Christ les avait confiés. 

Modification du rite pascal du lavement des pieds

Cité du Vatican, 21 janvier 2016 (VIS). Le 20 décembre dernier, Saint-Père s'est adressé au Cardinal Robert Sarah, Préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements à propos du rite pascal du lavement des pieds. Après réflexion, et en vue de l'améliorer pour qu'il exprime pleinement la portée du geste du Seigneur au Cénacle, il entend modifier la rubrique afférente du Missel Romain. Désormais les personnes désignées pourront être également choisi dans toutes les composantes du peuple de Dieu et non plus strictement parmi ses membres masculins. Il conviendra aussi de mieux expliquer le rite. Ainsi, ce jour, le Cardinal Préfet a-t-il publié un décret ad hoc approuvé le 6 janvier, qui développe celui du 30 novembre 1955 relatif à la réforme de la Semaine Sainte et, en l'espèce, à la messe In Coena Domini. Pour corriger le rite du Mandatum selon l'inspiration du Pape François, en vertu des facultés qui lui sont concédées par le Saint-Père, ce dicastère introduit dans le rite romain du temps de Pâques la liberté de choix des pasteurs pour constituer un groupe de fidèles représentatif du peuple de Dieu. Hommes, femmes ou enfants, les personnes désignées pour le lavement des pieds pourront également être de tout âge, enfants et personnes âgées, malades, laïcs, clerc, religieux et consacrés. Le pasteurs auront également charge de bien instruire les fidèles choisis afin qu'ils prennent part au rite de manière consciente, active et fructueuse.

L'Echo Magazine


Magnifique l'Echo Magazine en ligne ça marche... Abonnons-nous et passons au contenu! Avec André Gaignat, le dernier sabotier. (cf Journées européennes des métiers des arts -  MM).

Belle envolée de Patrice Favre sur les réfugiés, navré comme nous tous d'abord en raison d'une problématique, celle de la répétition à l'infini des mêmes informations sur la toile et dans la presse. Ne serait-ce pas le motif pour lequel il y a un affaiblissement pour ne pas dire plus des abonnements. Tout le monde disant la même chose, il suffit quasiment de consulter les manchettes de la presse gratuite. Restent nos journaux locaux qui travaillent. On les critique parfois, mais ce n'est pas si mal. Notre LQJ par exemple.

Respecter nos charismes

1ère lecture : « Mon père Saül cherche à te faire mourir » (1 S 18, 6-9 ; 19, 1-7)
Extrait :

Les femmes sortirent de toutes les villes d’Israël
à la rencontre du roi Saül
pour chanter et danser au son des tambourins,
des cris de joie et des cymbales.
    Les femmes dansaient en se renvoyant ce refrain :
« Saül a tué ses milliers,
et David, ses dizaines de milliers. »
    Saül le prit très mal et fut très irrité.
Il disait :
« À David on attribue les dizaines de milliers,
et à moi les milliers ;
il ne lui manque plus que la royauté ! »
    Depuis ce jour-là, Saül regardait David avec méfiance.



Les dames se contentaient d'applaudir, de danser, de chanter et de susciter la jalousie des vaillants guerriers, de Saül et de David. Les places se sont modifiées aujourd'hui, le système médiatique nous montre à l'envi de terribles guerrières qui s'en vont occire avec le sourire, toujours, et une petite grimace... Gare aux clignements de cils et aux changements de coiffures et de maquillage. C'est une avalanche dans les films d'action aujourd'hui, de quoi s'inquiéter parfois. Embarrassée la gent masculine, ne sait plus qu'elle attitude adopter. Elle se contente de réagir avec des signes d'effarement face à la moitié vitale du monde humain qui échappe à ses calculs. Elle se fait souvent rattraper et attraper. Un peu d'humilité et moins de naïveté!
Heureusement nous avons Notre-Dame, qui avec doigté s'en va nous conduisant sur les chemins de moins d'imperfections, la pauvre quelle patience avec nous!

Bénissez le Seigneur!




Deux agneaux sont offerts au pape qui iront rejoindre le troupeau dont la laine servira à confectionner les paliums. (article de La Croix)

- C'est ausssi le au 4ème jour de prière dans la semaine pour l'unité des chrétiens . La prière a été préparée par des journalistes.

Prière
Seigneur Jésus, tu as dit que c’est à l’amour que nous aurions les uns pour les autres que l’on nous reconnaîtrait comme tes disciples. Fais que, fortifiés par ta grâce, nous travaillions inlassablement à l’unité visible de ton Église, afin que la Bonne Nouvelle que tu nous appelles à proclamer puisse se faire entendre en chacune de nos paroles et en tous nos actes. Amen.


- Le cantique de l'office de Laudes offre aux amoureux de la nature  et de la création, un motif supplémentaire d'action de grâce :

Antienne : Je suis fiancée à celui que servent les anges, soleil et lune admirent sa beauté.

Psaume CANTIQUE des trois enfants (Dn 3)
57Toutes les oeuvres du Seigneur,
bénissez le Seigneur :
A lui, haute gloire, louange éternelle !

58Vous, les anges du Seigneur,
bénissez le Seigneur :
A lui, haute gloire, louange éternelle !

59Vous, les cieux,
bénissez le Seigneur,
60et vous, les eaux par-dessus le ciel,
bénissez le Seigneur,
61et toutes les puissances du Seigneur,
bénissez le Seigneur !

62Et vous, le soleil et la lune,
bénissez le Seigneur,
63et vous, les astres du ciel,
bénissez le Seigneur,
64vous toutes, pluies et rosées,
bénissez le Seigneur !

65Vous tous, souffles et vents,
bénissez le Seigneur,
66et vous, le feu et la chaleur,
bénissez le Seigneur,
67et vous, la fraîcheur et le froid,
bénissez le Seigneur !

68Et vous, le givre et la rosée,
bénissez le Seigneur,
69et vous, le gel et le froid,
bénissez le Seigneur,
70et vous, la glace et la neige,
bénissez le Seigneur !


71Et vous, les nuits et les jours,
bénissez le Seigneur,
72et vous, la lumière et les ténèbres,
bénissez le Seigneur,
73et vous, les éclairs, les nuées,
bénissez le Seigneur :
A lui, haute gloire, louange éternelle !

74Que la terre bénisse le Seigneur :
A lui, haute gloire, louange éternelle !

75Et vous, montagnes et collines,
bénissez le Seigneur,
76et vous, les plantes de la terre,
bénissez le Seigneur,
77et vous, sources et fontaines,
bénissez le Seigneur !

78Et vous, océans et rivières,
bénissez le Seigneur,
79baleines et bêtes de la mer,
bénissez le Seigneur,
80vous tous, les oiseaux dans le ciel,
bénissez le Seigneur,
81vous tous, fauves et troupeaux
bénissez le Seigneur :
A lui, haute gloire, louange éternelle !

82Et vous, les enfants des hommes,
bénissez le Seigneur :
A lui, haute gloire, louange éternelle !

83Toi, Israël,
bénis le Seigneur,
84Et vous, les prêtres,
bénissez le Seigneur,
85vous, ses serviteurs,
bénissez le Seigneur !

86Les esprits et les âmes des justes,
bénissez le Seigneur,
87les saints et les humbles de coeur,
bénissez le Seigneur,
88Ananias, Azarias et Misaël,
bénissez le Seigneur :
A lui, haute gloire, louange éternelle !

Bénissons le Père, le Fils et l'Esprit Saint :
A lui, haute gloire, louange éternelle !
56Béni sois-tu, Seigneur, au firmament du ciel :
A toi, haute gloire, louange éternelle !

mercredi 20 janvier 2016

Message du pape au forum de Davos


Au Professeur Klaus Schwab

Président Exécutif du World Economic Forum

Avant tout, je voudrais vous remercier de votre aimable invitation à m’adresser à la réunion  annuelle du World Economic Forum à Davos-Klosters à la fin de janvier sur le thème : "Maîtriser la quatrième révolution industrielle". Je vous présente mes vœux cordiaux pour la fécondité de cette rencontre, qui cherche à encourager une continuelle responsabilité sociale et environnementale à travers un dialogue constructif de la part des gouvernements, des responsables d’affaires et responsables civils, aussi bien que des distingués représentants des secteurs politiques, financiers et culturels.

L’aurore de ladite «quatrième révolution industrielle» a été accompagnée par le sentiment croissant d’une inévitable et drastique réduction du nombre de postes de travail. Les dernières études conduites par l’International Labour Organization montrent que le chômage actuel touche des centaines de millions de personnes. La financiarisation et la technologisation des économies, globales et nationales, ont produit  un profond changement dans le domaine du travail. La diminution des possibilités d’avoir un emploi utile et digne, associée à la réduction de la protection sociale, a provoqué une augmentation inquiétante des inégalités et de la pauvreté dans différents pays. Il y a clairement besoin de créer de nouveaux modèles de faire des affaires qui, tout en promouvant le développement des technologies avancées, soient aussi capables de les utiliser pour créer du travail digne pour tous, pour maintenir et renforcer les droits sociaux, et pour protéger l’environnement. L’homme doit guider le développement technologique, sans se laisser dominer par lui !

Je lance un appel à vous tous une fois de plus : «N’oubliez pas les pauvres !» C’est le premier défi qui se trouve devant vous en tant que responsables dans le monde des affaires. «Celui qui a les moyens d’une vie décente, au lieu d’être préoccupé par les privilèges, doit chercher à aider les plus pauvres à accéder eux aussi à des conditions respectueuses de la dignité humaine, notamment à travers le développement de leur potentiel humain, culturel, économique et social» (Rencontre avec les Autorités et le Corps diplomatique, Bangui, 29 novembre 2015).

Nous ne devons jamais permettre que «la culture du bien être nous anesthésie», au point de nous rendre incapables «d’éprouver de la compassion devant le cri de douleur des autres ; nous ne pleurons plus devant le drame des autres, leur prêter attention ne nous intéresse pas, comme si tout nous était une responsabilité étrangère qui n’est pas de notre ressort» (Evangelii gaudium, n. 54).

Pleurer devant le drame des autres ne veut pas dire seulement partager leurs souffrances, mais aussi et surtout réaliser que nos propres actions sont cause d’injustice et d’inégalité. «Ouvrons nos yeux pour voir les misères du monde, les blessures de tant de frères et sœurs privés de dignité, et sentons-nous appelés à entendre leur cri qui appelle à l’aide. Que nos mains serrent leurs mains et les attirent vers nous afin qu’ils sentent la chaleur de notre présence, de l’amitié et de la fraternité. Que leur cri devienne le nôtre et qu’ensemble, nous puissions briser la barrière d’indifférence qui règne souvent en souveraine pour cacher l’hypocrisie et l’égoïsme» (Bulle d’indiction du Jubilé Extraordinaire de la Miséricorde, Misericordia Vultus, n.15).

Quand on réalise cela, on devient plus pleinement humain, puisque la responsabilité envers nos frères et sœurs est une part essentielle de notre commune humanité. N’ayez pas peur d’ouvrir vos esprits et vos cœurs aux pauvres. De cette manière, vous donnerez libre cours à vos talents économiques et techniques, et découvrirez la joie d’une vie pleine, que le consumérisme ne peut de lui-même apporter.

Face aux profonds changements actuels, les responsables mondiaux ont le défi de garantir que la prochaine «quatrième révolution industrielle», le résultat des innovations robotiques, scientifiques et technologiques, ne conduisent pas à la destruction de la personne humaine – pour être remplacée par une machine sans cœur  – ou à la transformation de notre planète en un jardin vide pour le plaisir de quelques élus.

Au contraire, le moment présent offre une précieuse occasion de guider et de gouverner le processus actuellement en cours, et de construire des sociétés inclusives basées sur le respect de la dignité humaine, la tolérance, la compassion et la miséricorde. Je vous presse donc de reprendre votre conversation sur la manière de construire l’avenir de la planète, «notre maison commune», et je vous demande de faire un effort uni pour rechercher un développement durable et intégral.

Comme je l’ai souvent dit, et je le répète maintenant volontiers, les affaires sont «une noble vocation, orientée à produire de la richesse et à améliorer le monde pour tous», surtout «si on comprend que la création de postes de travail est une partie incontournable de son service du bien commun» (Laudato si’, n. 129). Ainsi, elles ont une responsabilité pour aider à surmonter la crise complexe de la société et de l’environnement, et pour combattre la pauvreté. Cela permettra d’améliorer les conditions de vie précaires de millions de gens et comblera le fossé social qui provoque de nombreuses injustices et ronge les valeurs fondamentales de la société, comme l’égalité, la justice et la solidarité.

De cette manière, par le moyen privilégié du dialogue, le World Economic Forum peut devenir une plateforme pour la défense et la protection de la création, pour la réussite d’un «progrès plus sain, plus humain, plus social, plus intégral» (Laudato si’, n. 112), dans le respect aussi des objectifs environnementaux, et le besoin de maximiser les efforts pour éradiquer la pauvreté, tel que cela a été défini dans l’Agenda 2030 pour le Développement Durable et dans le Paris Agreement under the United Nations Framework Convention on Climate Change.

Monsieur le Président, renouvelant mes bons vœux pour le succès de la prochaine réunion de Davos, j’invoque sur vous et sur tous ceux qui participent au Forum, ainsi que sur vos familles, d’abondantes bénédictions divines.

Du Vatican, le 30 décembre 2015»

Hymne à la Miséricorde (Brésil)


Source : Aleteia
Les pécheurs deviennent pêcheurs d'hommes.

mardi 19 janvier 2016

Chants à Notre-Dame


Qu'il est difficile de trouver un chant à Marie contenant le mot de neige... 
Après exploration, j'en ai découvert un sur le site ci-dessous : Plus que la neige dans sa blancheur tu resplendis dans la hauteur... http://www.deezer.com/playlist/63150731 Quant à une partition, c'est pire encore.
Notre-Dame des neiges, Notre-Dame de la haute Montagne et des premiers de cordée. Un peu haut! Notre-Dame des neiges romaines en plein été, oui! Assomption estivale... Les variantes de "Tota pulchra" ne manquent pas.



Tu es toute belle, Marie, et la faute originelle n'est point en toi.
Ton vêtement est blanc comme neige, et ton visage pareil au soleil.
Tu es toute belle, Marie, et la faute originelle n'est point en toi.
Toi, la gloire de Jérusalem, toi la joie d'Israël, toi qui es l'honneur de notre peuple.
Tu es toute belle, Marie.

Tota pulchra es, Maria, et macula originalis non est in te.
Vestimentum tuum candidum quasi nix, et facies tua sicut sol.
Tota pulchra es, Maria, et macula originalis non est in te.
Tu gloria Jerusalem, tu laetitia Israel, tu honorificentia populi nostri.
Tota pulchra es, Maria.

Difficultés pour les chrétiens de Terre Sainte

Nouvelles inscriptions anti-chrétiennes à la Basilique de la Dormition sur le Mont Sion




Gartentür (Bild vergrößern)
Jerusalem, 17. Januar 2016

In der Nacht vom Samstag, 16. Januar 2016 auf Sonntag, 17. Januar 2016 mussten wir als Mönche der Dormitio-Abtei eine aggressive Party mit lauter Musik und Sprechchören von jüdischen Rechtsradikalen in unserer unmittelbaren Nachbarschaft im Bereich des Davidsgrabes ertragen - wie fast jede Nacht von Samstag auf Sonntag seit über drei Jahren.


Vraiment dommage, alors que des efforts multiples sont effectués pour favoriser une compréhension mutuelle. Ces graffitis ne suffiront pas pour empêcher ce qui vient de Dieu de se réaliser.

lundi 18 janvier 2016

Décès d'une figure discrète et chère à Saint Maurice

Décès de frère Serge des Bois,
un des derniers jurassiens de la Royale.
Voir article de Cath.ch

Marie-Auxiliatrice de Cranach


Cranach est célèbre non seulement pour avoir passé au protestantisme, et en raison de son amitié avec Luther mais encore pour sa peinture. La Vierge Auxiliatrice, Mariahilf est parmi les plus connues, parce qu'elle a été reproduite dans un grand nombre de sanctuaires catholiques. Il l'a "protestantisée", à lire une étude. Une copie que l'on peut qualifier de médiocre, en raison apparemment d'une restauration ancienne douteuse, se trouve à la chapelle du Vorbourg. Elle est en quelque sorte une "pierre" d'attente et d'espérance au vu du passé local tumultueux, passage de troupes lors de la réforme, guerre de Trente ans, problèmes avec l'occupant bernois, etc... Nous trouvons ici une présentation du peintre et de ce tableau par M. Jérôme Cottin.
Une autre copie est visible en Suisse à Zoug sur la colline du Gubel, qui a laissé un souvenir aux catholiques suisses. Période difficile où les chanoines de Saint-Maurice décidèrent à une voix de majorité de rester catholiques. Ce sont d'autres victoires pour la paix qui doivent être remportées maintenant ensemble face aux avancées attristantes d'un laïcisme athée. Mais le Christ est ressuscité!


Et l'ancien pape Benoît XVI la vénère.

Semaine de prière pour l'Unité des chrétiens


Textes pour 
la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens
et pour toute l’année 2016

Appelés à proclamer 
les hauts faits du Seigneur 
(cf. 1 Pierre 2, 9)

CTECC : Communauté de travail des Eglises chrétiennes en Suisse

dimanche 17 janvier 2016

Angélus : Cana


Pape François

Angelus

Place Saint-Pierre
Dimanche, 17 Janvier, 2016

Chers frères et sœurs, bonjour!

L'Evangile de ce dimanche présente l'événement miraculeux qui a eu lieu à Cana, un village de Galilée, au cours d’une fête accompagnant la célébration d’un mariage auquel participent également Marie et Jésus, avec ses premiers disciples (Jn 2,1-11). La Mère fait remarquer à son Fils que le vin est venu à manquer, et Jésus, après lui avoir fait remarquer que son heure n’est pas encore venue, répond cependant à sa demande et donne aux époux le meilleur vin de toute la fête. L'évangéliste note que "ce fut le début des signes accomplis par Jésus; il manifesta sa gloire, et ses disciples crurent en lui » (v. 11).

Les miracles,  sont donc des signes extraordinaires qui accompagnent la prédication de la Bonne Nouvelle, et sont destinés à susciter ou renforcer la foi en Jésus. Dans le miracle de Cana, nous pouvons voir un acte de bonté de la part de Jésus envers les jeunes mariés, un signe de la bénédiction de Dieu pour le mariage. L'amour entre l’homme et la femme est donc un bon moyen de vivre l'Evangile, pour aller avec joie sur le chemin de la sainteté.

Mais le miracle de Cana ne regarde  pas seulement les époux. Chaque personne humaine est appelée à rencontrer le Seigneur dans sa vie. La foi chrétienne est un don que nous recevons par le baptême et qui nous permet de rencontrer Dieu. La foi traverse des moments de joie et de tristesse, de lumière et les ténèbres, comme dans toute expérience authentique d’amour. L'histoire des noces de Cana nous invite à redécouvrir que Jésus ne vient à nous comme un juge prêt à condamner nos péchés, ni comme un commandant qui nous oblige à suivre aveuglément ses ordres; Il se manifeste comme Sauveur de l'humanité, comme un frère, comme notre frère aîné, le Fils du Père : il se présente comme celui qui répond aux attentes et aux promesses de joie qui habitent dans le cœur de chacun de nous.

Ensuite, nous pouvons nous demander : est-ce que je connais vraiment le Seigneur? Est-ce que je le sens proche de moi, de ma vie? Est-ce que je lui réponds sur la même longueur d'onde de l'amour sponsal du conjoint qu’il manifeste chaque jour à tout le monde, à chaque être humain? Il est temps de nous rendre compte que Jésus nous cherche et nous invite à lui faire de la place dans l’intimité de notre cœur. Et sur ce chemin de foi avec lui, nous ne sommes pas seuls: nous avons reçu le don du Sang du Christ. Les grandes jarres de pierre que Jésus fait remplir d'eau pour les transformer en vin (v. 7) sont un signe du passage de l'Ancienne à la Nouveau Alliance : à la place de l'eau utilisée pour le rituel de purification, nous avons reçu le Sang de Jésus, versé sacramentellement dans l'Eucharistie et de manière réelle à la Passion et sur la Croix. Les sacrements qui découlent du mystère pascal, instillent en nous la force surnaturelle et nous permettent de bénéficier de la miséricorde infinie de Dieu.

La Vierge Marie, modèle de méditation de la parole et des gestes du Seigneur, nous aide à redécouvrir la foi avec la beauté et la richesse de l'Eucharistie et des autres sacrements, qui rendent présent l'amour fidèle de Dieu pour nous. Ainsi, nous pourrons tomber amoureux de plus en plus du Seigneur Jésus, notre Epoux, et aller à sa rencontre avec les lampes allumées de notre foi joyeuse, devenant ainsi ses témoins dans le monde.

Après l'Angélus:

Chers frères et sœurs, aujourd'hui a lieu la Journée Mondiale des Migrants et des Réfugiés. Dans le contexte de l'Année Sainte de la Miséricorde, il est également célébré comme le Jubilé des Migrants. Je suis donc heureux de saluer avec grande affection les communautés ethniques ici présentes, vous tous, venant de diverses régions d'Italie, en particulier du Latium. Chers migrants et réfugiés, chacun de vous porte en lui une histoire, une culture, des valeurs précieuses; et souvent malheureusement des expériences de pauvreté, d'oppression et de peur. Votre présence sur cette place est un signe d'espérance en Dieu. Ne vous laissez pas voler l’espérance et la joie de vivre, résultant de l'expérience de la miséricorde divine, grâce aussi aux personnes qui vous accueillent et vous aident. Le passage de la Porte Sainte et la messe que bientôt vous allez vivre, remplira votre cœur de paix. Durant cette messe, je tiens à remercier - et vous remerciez aussi avec moi - les détenus de la prison d’Opera, pour le don des hosties qu’ils ont confectionnées, et qui seront utilisées pour cette célébration. Nous les saluons d'ici avec des applaudissements, tous ensembles ...

Je salue avec affection, vous tous, pèlerins venus d'Italie et d'autres pays: en particulier, l'association culturelle Napredak, Sarajevo; les étudiants espagnols de Badajoz et Palma de Majorque; et les jeunes d’Osteria Grande (Bologne).

Maintenant, je vous invite tous à vous tourner vers Dieu par une prière pour les victimes des attaques qui ont eu lieu ces derniers jours en Indonésie et au Burkina Faso. Que le Seigneur accueille les victimes dans sa maison, et   soutienne l'engagement de la communauté internationale pour construire la paix. Prions Notre-Dame: Je vous salue Marie, ...


Je vous souhaite à tous un bon dimanche. S'il vous plaît n’oubliez pas de prier pour moi. Bon appétit et au revoir!

Cana


Le mariage de Cana est d'une symbolique très riche. 
A chaque fois que l'on touche au sujet du mariage, l'émotion ne manque pas. Comment s'y prendre pour ne pas avoir l'impression de tirer sur un vieux pansement qui fait saigner? Autre question, ne pourrait-on pas insérer de manière systématique dans la liturgie, un dimanche où l'on fête le mariage et un autre jour dédié au fiançailles? 

2ème dimanche du Temps Ordinaire

1ère lecture : « Comme la jeune mariée fait la joie de son mari » (Is 62, 1-5)
2ème lecture : « L’unique et même Esprit distribue ses dons, comme il le veut, à chacun en particulier » (1 Co 12, 4-11)
Evangile : « Tel fut le commencement des signes que Jésus accomplit. C’était à Cana de Galilée » (Jn 2, 1-11)

Rapp pacifique


vendredi 15 janvier 2016

Echo Magazine

Super la formule en ligne est disponible. Mais pour le moment, il y a encore quelques difficultés à se connecter. Oremus. Bonne année!

jeudi 14 janvier 2016

Le nom de Dieu est Miséricorde


En lisant l’opuscule d'André Tornielli sur la miséricorde, je me suis demandé s’il ne manquait pas quelque chose qui concerne notre partie d’hémisphère. Sommes-nous vraiment dans le même monde?
- Pour croire en la miséricorde, un des prémices fondamentaux est de croire en Dieu.
- Autre élément, je puis croire que Dieu me pardonne, mais s’agit-il de Dieu ou d'un dieu ? de moi ? des autres ? de ceux que j’ai blessés ?
- Est-ce que je suis prêt à croire que Dieu va m’aider à me reconstruire, à réparer, à demander pardon à ceux que j’ai offensé.
- Est-ce que je crois qu'Il est une personne agissante, qu'Il est Dieu, que Jésus est Dieu?

Le pape fait mention du relativisme. Relativisme oui, mais aussi mort de Dieu dans l’homme, souvent. Peut-on parler ici en Europe de quelque chose d’au-delà et de différent de l'état de corruption décrit et dénoncé par lui? Il est bien évidemment et naturellement très marqué par le contexte Sud-Américain, c'est normal. Faut-il rechercher des pistes plus européennes de la miséricorde? Questions à explorer.
Est-ce que son "concept" de corruption est équivalent à celui du péché contre l'Esprit?
On ne peut pas dire que le livret contienne des éléments nouveaux, il est très facile à lire et contient la bulle d'indiction, ce qui est positif.

Corruption et péché : article de Jorge Maria Bergoglio Corrupciòn y peccado. Guérir de la corruption, Editions Embrasure , 2014

Extrait du sermon de la nuit de Noël 2014 :

Dieu, qui avait placé ses propres attentes en l’homme fait à son image et à sa ressemblance, attendait. Dieu attendait. Il a attendu tellement longtemps que peut-être à un certain moment il aurait dû renoncer. Mais il ne pouvait renoncer, il ne pouvait pas se renier lui-même (cf. 2 Tm 2, 13). C’est pourquoi, il a continué à attendre avec patience face à la corruption des hommes et des peuples. La patience de Dieu, Comme il est difficile de comprendre cela : la patience de Dieu envers nous !


Au long du chemin de l’histoire, la lumière qui perce l’obscurité nous révèle que Dieu est Père et que sa patiente fidélité est plus forte que les ténèbres et la corruption. 

Sainte Anne bernoise


Emotion en parcourant le journal local (LQJ)... Les carthographes de Berne ont supprimé le nom de la chapelle du Vorbourg sur les cartes 2013, ce qui leur vaut un étonnement bien placé : "Dans la foulée de cette édition estampillée sur papier de l’an 2013, la chapelle du Vorbourg a elle aussi disparu des écrans radar. En lieu et place, on ne trouve plus que la «tour de Sainte-Anne». S’il est vrai que la tour Sainte-Anne (notez l’absence de «de») jouxte le sanctuaire, sa notoriété est infiniment moindre que celle de la chapelle surplombant la Birse.


Horribile commercium, quel peut-être l'auteur de cet anéantissement mémoriel fédéral, adieu mention d'un monument protégé par la Confédération. Pourtant la chapelle possède une belle plaque gravée, non soumise aux intempéries, pluie, glace, sel etc...


Si nous procédions par élimination, nous pourrions dire gratuitement qu'est en cause un cartographe qui n'est pas un alémanique ayant fait son service militaire dans le Jura. Ceux qui sont de passage sont très respectueux. Il ne s'agit point d'un radical, le lieu est apprécié par toute la corporation en raison de son histoire. Un démocrate-chrétien? C'est impossible, tout comme un proche du PCSI. Personne ne voudrait courir le risque d'une exclusion du parti. Reste un membre d'un autre grand parti laïciste  de gauche hors canton. Les Genevois ont la télé, ils sont informés sur le Jura, donc penchons gratuitement pour un carthographe vaudois très intellectuel qui aurait peu fréquenté le terrain, le confondant avec le Jura Vaudois.
On s'amuse un peu de tout ceci, du fait aussi qu'il faut vraiment de très bonnes lunettes pour lire la carte et pour que notre soeur Anne puisse voir jusqu'à Berne, à moins d'un gps.
La tour Sainte Anne, sise à l'extrémité ouest de la chapelle est vide et inhabitée, sinon par quelques oiseaux y nidifiant. La chapelle (XIIème siècle environ) est quant à elle bien fréquentée toute l'année. Va-t-on avoir une crise de bon sens à Berne?
Il reste une option, ces messieurs de Berne se sont reportés à une hypothétique nouvelle guerre où l'on aurait fait sauter la chapelle pour la faire descendre dans la Birse pour obturer les communications. Voilà la solution, c'est une prédiction fédérale... Elles sont habituellement fausses.

Swisstopo ! 

La compassion

Evangile : « La lèpre le quitta et il fut purifié » (Mc 1, 40-45)

L'Evangile de ce matin utilise le mot de compassion pour traduire l'attitude intérieure de Jésus face au lépreux.Il est littéralement "ému dans ses entrailles" (siège de l'amour et de la pitié). Notre lépreux n'est pas allé donner son témoignage aux prêtres qui auraient été interpellés. La guérison de la lèpre ne peut être qu'attribuée qu'à Dieu et à son action, selon les conceptions de l'époque ; cela aurait été important pour eux.

Le pape François lie la compassion au partage et à l'Eucharistie dans un de ses commentaires lors de l'Angélus. Le mot est très présent dans ses enseignements. 
La compassion de Dieu pour nous accompagne sa miséricorde. Dieu est compatissant et miséricordieux. En tant que Dieu, nous pourrions nous demander quelle est la nature de cette compassion, Dieu étant parfaitement heureux. Miséricordieux, il en a une forme qui nous échappe. S'il n'y avait pas de mystère en Dieu, ce serait d'ailleurs encore plus problématique. Mais Dieu en la personne de Jésus, s'est fait homme, sa compassion divine est aussi pleinement humaine.

Le Pape Benoît avait approfondi le sujet de la compassion humaine dans  Spe Salvi :

38. La mesure de l'humanité se détermine essentiellement dans son rapport à la souffrance et à celui qui souffre. Cela vaut pour chacun comme pour la société. Une société qui ne réussit pas à accepter les souffrants et qui n'est pas capable de contribuer, par la compassion, à faire en sorte que la souffrance soit partagée et portée aussi intérieurement est une société cruelle et inhumaine.

mercredi 13 janvier 2016

Discours sur l'état de l'Union

Discours sur l'état de l'Union
M. Obama

Sa Sainteté, François, a déclaré à cette assemblée de l'endroit même où je me tiens debout ce soir que "d'imiter la haine et la violence des tyrans et des meurtriers est le meilleur moyen de prendre leur place." Quand les politiciens insultent les musulmans, que ce soit à l'étranger ou nos concitoyens, quand une mosquée est vandalisée, ou un enfant est appelé par des noms, cela ne nous rend pas plus sûr. Cela ne rend pas compte de l'état des choses. C'est tout simplement faux. (Applaudissements.) Cela nous diminue aux yeux du monde. Cela rend plus difficile d'atteindre nos objectifs. Cela trahit qui nous sommes en tant que pays. (Applaudissements.)

His Holiness, Pope Francis, told this body from the very spot that I'm standing on tonight that “to imitate the hatred and violence of tyrants and murderers is the best way to take their place.” When politicians insult Muslims, whether abroad or our fellow citizens, when a mosque is vandalized, or a kid is called names, that doesn’t make us safer. That’s not telling it like it is. It’s just wrong. (Applause.) It diminishes us in the eyes of the world. It makes it harder to achieve our goals. It betrays who we are as a country. (Applause.)

Nouveau cycle de catéchèse consacré à la miséricorde dans la Bible

Cité du Vatican, 13 décembre 2016 (VIS). Le Pape François a entamé ce matin à l'audience générale, tenue Salle Paul VI, un nouveau cycle de catéchèse consacré à la miséricorde dans la Bible. Son but est de mieux comprendre que la miséricorde est à l'écoute de ce que Dieu lui-même nous enseigne dans sa parole. Ainsi a-t-il repris un passage du livre de l'Exode dans lequel le Seigneur se définit comme miséricordieux et compatissant, lent à la colère et riche en bonté et fidélité. Dans d'autres textes, a-t-il ajouté, "si on retrouve cette formule, avec quelques variations, l'accent tombe porte toujours sur la miséricorde et l'amour de Dieu qui ne se lasse pas de pardonner". Puis il a analysé un à un les passages de l'Ecriture qui parlent de Dieu. Le mot miséricorde évoque une attitude de tendresse bienveillance'' comme celle d'une mère avec son fils. D'ailleurs, a-t-il expliqué, "le terme hébreu utilisé dans la Bible rappelle le sein maternel, suggérant un Dieu qui est doux et ému comme une mère qui prend son enfant, pour aimer, le protéger, ou l'aider, prête à tout lui donner, elle-même comprise. Un amour qui pourrait être définie viscéral... Le Seigneur est miséricordieux parce qu'il a de la compassion et de la grandeur. Il se penche sur qui est faible et pauvre, toujours prêt à accueillir, à comprendre, à pardonner. Il est comme le père dans la parabole du fils prodigue...qui se précipite sur lui pour l'embrasser...tant est grand son amour et sa joie d'avoir retrouvé son enfant''.
Ce Dieu miséricordieux se dit également lent à la colère, comme s'il voulait compter jusqu'à dix avant de décider, c'est à dire à une respiration profonde et longue, sans impatience... Dieu sait attendre et ses temps ne sont pas ceux des hommes impatients. Il est comme le bon fermier qui attend et laissez le bon grain croître, malgré les mauvaises herbes... Enfin, le Seigneur se proclame grand dans l'amour et la fidélité. En cela tout est résumé: Dieu est grand et puissant, mais cette grandeur et cette puissance est déployée dans l'amour, pour nous, que nous sommes si petits, si impuissant. Ici, le mot amour indique l'affection, la grâce et la bonté. L'amour ne dépend pas du mérite humain mais d'une immense gratitude. De la sollicitude divine que rien ne saurait arrêter, pas même le péché... La fidélité de Dieu ne manque jamais...parce que le Seigneur, qui ne dort pas, est toujours attentif à nous d'apporter à la vie. Il est toujours fidèle, entièrement disponible. Telle est la certitude de notre foi. Dans ce Jubilé de la Miséricorde nous nous confions entièrement à lui pour sentir la joie d'être aimé par ce Dieu de miséricorde et de compassion, lent à la colère, riche en bonté et en fidélité''.

Hilaire de Poitiers

Mgr Winitzer

Nous fêtons aujourd'hui saint Hilaire de Poitiers. Eminent Père de l'Eglise latine, allez pèlerins sur sa page Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Hilaire_de_Poitiers . Site de l'archevêché. N'oubliez pas le rôle qu'il a joué aussi envers saint Martin, éminent patron de tous les Ajoulots! Ce dernier est fêté par le diocèse de Tours...
Que de saintes tentations de pèlerinages.



mardi 12 janvier 2016

Persécution des chrétiens



Les raisons de la persécution des chrétiens sont multiples. Elle peut venir de la part de gouvernements totalitaires ou des religions elles-mêmes.
Pour mieux comprendre la persécution, Portes Ouvertes conduit depuis des années une recherche systématique dans plus de 50 pays et offre ainsi une vue d’ensemble des problèmes principaux.
Mais Portes Ouvertes ne s’arrête pas là. Elle travaille aussi dans quelque 50 pays pour apporter une réponse à la persécution en fonction des besoins des chrétiens sur place.
Portes Ouvertes est aussi sensible à l’aspect des droits de l’homme et à l’effort fait au niveau politique. Elle s’engage aussi par des actions auprès des gouvernements, des ambassades pour leur demander de respecter la liberté religieuse.

Suite le site de Portes Ouvertes

Index mondial de persécution 2016

Annuaire La forêt et le bois 2015

Cover Annuaire La forêt et le bois 2015


Ressources forestières, récolte de bois, transformation du bois, commerce de bois


Année 2015 
Description L’Annuaire La forêt et le bois est rédigé et publié par l’Office fédéral de l’environnement (OFEV). Il donne des informations détaillées sur les ressources forestières, la récolte de bois, les prestations et les produits de la forêt, la certification, la transformation du bois ainsi que le commerce de bois et de produits en bois de la Suisse. La plupart des données proviennent de relevés de l’Office fédéral de la statistique (OFS) et de l’OFEV. 
Pages 162 
Numéro UZ-1520-F 
Editeur Office fédéral de l'environnement OFEV 
Série État de l'environnement 
Download
 PDF
Annuaire La forêt et le bois 2015
06.01.2016 | 3145 Ko | PDF 

Le Doubs


Pour info TV5  France-Belgique-Suisse  (FSB) diffusera le documentaire "Et au Milieu coule le Doubs" mercredi 13 janvier 2016 à 21 h oo.

Ce Road movie nous emmène à la découverte d'une des plus mystérieuses rivières d'Europe  "Le Doubs" . De sa source en France à Mouthe, il retrace le parcours de la rivière avec son crochet en Suisse et son passage à St-Ursanne avant de repartir vers la France. Une partie du reportage est consacrée à la visite de la Porte St-Pierre de St-Ursanne avec son horloge vieille de 300 ans et dont la rénovation a été initiée par l'Association Les Médiévales de St-Ursanne en 2011. Une occasion de découvrir ou redécouvrir notre coin de pays.

Jeudi 14 janvier il sera encore question du Doubs dans l'émission "Temps Présent" sur la TSR

dimanche 10 janvier 2016

Fête du Baptême du Seigneur



Pape François
Angelus
Place Saint-Pierre
Dimanche, 10 Janvier, 2016

Chers frères et sœurs, bonjour!

En ce dimanche après l'Epiphanie, nous célébrons le Baptême de Jésus, et faisons mémoire avec reconnaissance de notre baptême. Dans ce contexte, ce matin, j’ai baptisé 26 nouveau-nés: prions pour eux!

L'Evangile présente Jésus dans les eaux du Jourdain, au centre d'une merveilleuse révélation divine. St Luc écrit: «Comme tout le peuple se faisait baptiser et qu’après avoir été baptisé lui aussi, Jésus priait, le ciel s’ouvrit. L’Esprit Saint, sous une apparence corporelle, comme une colombe, descendit sur Jésus, et il y eut une voix venant du ciel : « Toi, tu es mon Fils bien-aimé ; en toi, je trouve ma joie. » (Lc 3,21-22). De cette façon Jésus est consacré et il est révélé par le Père comme le Messie sauveur et libérateur.

Dans cet événement  - confirmé par les quatre évangiles – est advenu le passage du baptême de Jean-Baptiste, basé sur le symbole de l'eau, au baptême de Jésus « dans l’Esprit-Saint et  le feu »(Lc 3,16). Le Saint-Esprit, en effet, dans le baptême chrétien le principal artisan : il est celui qui brûle et détruit le péché originel, rendant au baptisé la beauté de la grâce divine; Il est Celui qui nous délivre de la puissance des ténèbres, celle du péché, et il nous transfère dans le royaume de la lumière, qui est celui de l'amour, de la vérité et de la paix: tel est le royaume de la lumière. Pensez à quelle dignité nous élève le baptême! «Voyez quel grand amour le Père nous a donné pour que nous soyons appelés enfants de Dieu, et nous le sommes!» (1 Jn 3,1), dit l'apôtre Jean. Cette réalité prodigieuse d'être enfants de Dieu implique la responsabilité de suivre Jésus, le Serviteur obéissant, et de reproduire en nous-mêmes ses caractéristiques: sa douceur, son humilité, et sa tendresse. Et ce n'est pas facile, surtout quand tout autour de nous il y a tellement d’intolérance, d’arrogance, de dureté. Mais avec la force qui vient de l'Esprit Saint c’est possible!

Le Saint-Esprit,  reçu pour la première fois le jour de notre baptême, ouvre nos cœurs à la vérité, toute la vérité. L'Esprit conduit notre vie sur le sentier difficile, mais joyeux de la charité et de la solidarité avec nos frères. L'Esprit nous donne la tendresse du pardon de Dieu et nous imprègne de la puissance invincible de la miséricorde du Père. N’oublions pas que le Saint-Esprit est une présence vivante et vivifiante pour ceux qui l'acceptent, il prie en nous et nous remplit de joie spirituelle.

Aujourd'hui,  fête du Baptême de Jésus, nous pensons au jour de notre Baptême. Chacun d'entre nous a été baptisé, rendons grâce pour ce don. Et je vous pose une question : Qui d'entre vous connaît la date de son baptême ? Sûrement pas tous. Donc, je vous invite à aller en chercher la date, en demandant par exemple à vos parents, vos grands-parents, vos parrains et marraines, ou d'aller à la paroisse. Il est très important de le savoir, parce que c'est une date à célébrer: c’est  la date de notre renaissance en tant qu'enfants de Dieu Pour cela, un devoir pour cette semaine : Aller chercher la date de mon baptême. Célébrez ce jour signifie réaffirmer notre adhésion à Jésus, avec l'engagement de vivre en tant que chrétiens, membres de l'Eglise et de l'humanité nouvelle, dans laquelle nous sommes tous frères.

La Vierge Marie, la première disciple de son Fils Jésus, nous aide à vivre avec joie la ferveur apostolique de notre baptême, en accueillant chaque jour le don de l'Esprit Saint, qui nous rend enfants de Dieu.

Après l'Angélus:

Chers frères et sœurs,

Je vous salue tous, fidèles de Rome et pèlerins venus de l'Italie et d'autres pays.

Je salue en particulier les étudiants de l'Institut Bachiller Diego Sánchez de Talavera La Real, Espagne; le chœur de l'Alpini de Martinengo avec les membres des familles; le groupe de jeunes San Bernardo Lodi.

Comme je le disais, en cette fête du Baptême de Jésus, selon la tradition, j'ai baptisé plusieurs enfants. Maintenant, je tiens à donner une bénédiction spéciale à tous les enfants qui ont été baptisés récemment, mais aussi les jeunes et les adultes qui viennent de recevoir les sacrements de l'initiation chrétienne, ou qui s'y préparent. La grâce du Christ soit toujours avec eux!

Et je vous souhaite à tous un bon dimanche. N'oubliez votre devoir : retrouver la date de votre baptême. Et s'il vous plaît, n'oubliez également pas de prier pour moi. Bon appétit et au revoir!